S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Vers la fin du projet PAST : les sites touristiques du Nord auront un autre visage

Vers la fin du projet PAST : les sites touristiques du Nord auront un autre visage



Le projet de préservation du patrimoine et appui au secteur touristique est à sa dernière phase. En effet, plusieurs outils destinés à lui donner une plus grande visibilité et à le valoriser seront disponibles dès la fin du projet, a-t-on appris.


Dans un communiqué en date du mardi 8 septembre 2020, les responsables du ‘’Pak Nasyonal Istorik Sitadèl , Sansousi , Ranmye’’ ont présenté les bilans des travaux déjà réalisés dans le cadre du projet de «Préservation du Patrimoine et Appui au Secteur touristique ». Ce projet vise à augmenter l’attractivité des sites culturels du Nord d’Haïti pour les touristes, améliorer le cadre de vie pour les résidents vivant dans le Nord d’Haïti et renforcer la capacité du gouvernement haïtien.

À cet effet, plusieurs outils seront disponibles. Parmi eux, on trouve, une vidéo-scénographie mettant en scène le patrimoine haïtien sur les murs du Palais Sans- Souci, - une carte dépliante et une application de visite du Parc National Historique, Citadelle, Sans-Souci, Ramiers (PNH-CSSR), un site internet, des panneaux d’exposition didactiques, entre autres

Plus loin, la composante A du projet PAST qui consiste notamment en restauration, conservation et mise en valeur du PNH-CSSR se trouve à l’heure des constats, des bilans, mais aussi des résultats, selon ce qu’a communiqué les responsables du ’Pak Nasyonal Istorik Sitadèl , Sansousi , Ranmye. Elle consiste notamment en restauration, conservation et mise en valeur du PNH-CSSR, précise ce communiqué.

Le projet s’est appliqué à créer les outils qui permettront de mieux protéger le Parc National Historique - Citadelle, Sans-Souci, Ramiers, poursuit ce communiqué. « Les inventaires de la biodiversité faunique et floristique ; la zone tampon ; un plan de gestion qui permettra, entre autres de planifier les interventions sur les monuments, d’organiser la promotion, la découverte, l’interprétation et la conservation de ces fleurons du patrimoine haïtien et du patrimoine de l’humanité, dans leur environnement naturel et tenant compte des communautés qui y vivent », peut-on lire.

En outre, au cœur de ce projet, le Parc National Historique - Citadelle, Sans-Souci, Ramiers (PNH-CSSR) a une place importante par sa richesse et sa diversité. « Ces monuments d’Haïti, le Palais Sans-Souci, le site des Ramiers et tout particulièrement la Citadelle, qui remontent au début du XIXe siècle, époque où la République proclama son indépendance, sont chargés d’un symbolisme universel, car bâtis par des esclaves noirs ayant conquis leur liberté », a souligné ce communiqué de presse.

«Développer des sites d’Héritage culturel et des circuits touristiques à travers une sélection d'investissements dans le Parc National Historique (PNH-CSSR) et le centre historique du Cap-Haïtien. Il s’agit là d’appuyer le gouvernement pour restaurer, conserver, mettre en valeur et gérer des sites culturels et patrimoniaux existants pouvant induire et entretenir une demande touristique potentielle », lit-on.

Ce projet, a fait remarquer ce communiqué, s’accompagne également de la mise en place de la structure de gestion du PNH-CSSR et le renforcement de l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine national (ISPAN). En ce sens, dans la composante 2 les responsables dudit projet ont mis l’accent Soutien aux investissements locaux inclusifs. « Soutien aux investissements locaux inclusifs pour assurer un développement inclusif, le projet appuie les investissements dans les communes voisines du PNH-CSSR et en particulier à Milot et Dondon permettant de développer leurs niveaux d’infrastructures et de services des populations locales, favoriser les conditions de développement du tourisme et promouvoir la chaîne de valeur touristique (par exemple, marché artisanal, les réseaux d'eau, d’assainissement et d’électricité », ont-ils promis.

Il faut souligner que ce projet a été lancé en décembre 2014 par le gouvernement haïtien avec le support de la BM et l’UNESCO. Il a pour objectif de valoriser le potentiel culturel et touristique du Nord et en particulier le Centre Historique du Cap-Haitien et le Parc National Historique - Citadelle, Sans-Souci, Ramiers (PNH-CSSR) trois monuments symboles universels de liberté.
L’appui technique de l’UNESCO au projet PAST est estimé deux millions quatre cent trente-deux mille sept cent cinquante-trois de dollars américains (2 432,753 USD).

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2870]