S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

CONAEH, une coopérative qui vise à améliorer les conditions de vie des enseignants haïtiens

CONAEH, une coopérative qui vise à améliorer les conditions de vie des enseignants haïtiens



La Coopérative nationale des enseignants haïtiens (CONAEH) a organisé, le dimanche 4 octobre 2020, une journée porte ouverte au cours de laquelle les responsables de ladite coopérative ont présenté l’objectif et la mission de la CONAEH. Selon ces derniers, la CONAEH a pour but de changer les conditions de vie de ses membres.


Les enseignants jouent un rôle important dans le développement d’un pays. Consciente de leur importance pour le bien-être de la personne humaine, la CONAEH a organisé une journée porte ouverte en l’honneur de ces derniers (les enseignants). En effet, plusieurs enseignants évoluant dans la zone métropolitaine ont pris part à cette activité, également l’occasion de promouvoir les biens et services disponibles au sein de cette coopérative.

Dans une entrevue accordée au journal Le National, le président du conseil d’administration de la CONAEH, Guiteau François a affirmé que la coopérative nationale des enseignants haïtiens vise à améliorer les conditions de vie des professeurs haïtiens. « À travers la CONAEH nous allons accompagner nos membres afin de les aider à relever des défis majeurs », a déclaré le numéro un de la CONAEH.

Par ailleurs, il a mentionné que les enseignants haïtiens évoluent dans un contexte très difficile, car, dit-il, ces derniers font face à toute une série de problèmes.

Pour sa part, l’instigateur et membre fondateur de cette coopérative, François Henry Dossous a souligné qu’elle a une fonction économique et sociale qui a pour but d’améliorer le mode de fonctionnement de ses membres. « Le plus grand objectif de la CONAEH est de rassembler tous les enseignants d’Haïti au sein d’une seule plateforme, en vue de constituer un réseau important de consommateurs de biens et de services de l’entreprise », a indiqué M. Dossous.

Plus loin, il a déclaré que le CONAEH travaille dans l’intérêt de ses membres. En ce sens, François Henry Dossous a fait savoir que ladite coopérative veut construire un village d’enseignants sur le territoire national afin de desservir ses membres.

Au cours de cette entrevue, M. Dossous a fait remarquer que la coopérative est un modèle qui peut permettre de créer de la richesse dans le pays. Si l’on en croit les propos de François Henry Dossous, la population haïtienne ne connaît pas vraiment l’importance réelle des coopératives dans l’économie nationale. « On n’a pas enseigné le rôle de cet élément dans l’économie au niveau des universités en Haïti. Il n’y a aucun politique de vulgarisation en faveur des coopératives en Haïti », a déploré M. Dossous. Pour lui, la coopérative est le moyen le plus fiable permettant aux gens de la classe moyenne de réaliser des projets en commun.

Il importe de souligner que la CONAEH a maintenant une librairie qui vend des matériels didactiques et une épicerie garnie des produits alimentaires et cosmétiques à vendre. Cette coopérative compte déjà 60 membres évoluant dans la zone métropolitaine. L’un de ces plus grands objectifs est d’opérer sur tout le territoire national.

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [2916]