S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

De la redynamisation de l'industrie touristique d'Haïti dans le contexte marqué par la propagation de la Covid19

De la redynamisation de l'industrie touristique d'Haïti dans le contexte marqué par la propagation de la Covid19



Le tourisme à l'échelle mondiale a été mis à plat en raison de la crise sanitaire de Covid19.Tous les maillons de la chaîne de cette industrie ont subi de plein fouet les coups de la propagation du virus. En effet, les opérateurs des sous-secteurs clefs comme l'hébergement, la restauration, le transport et les loisirs n'ont pu se tenir et accusent des pertes énormes. En Haïti, divers acteurs plaident en faveur d'une redynamisation de l'industrie en dépit du fait les signaux sont peu clairs. D’entre les voix s’élevant celle de Rudolf Dérose, Coordonnateur du Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS).

Alors que le tourisme et développement rural a été le thème retenu par l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) pour la commémoration de la Journée mondiale du Tourisme (JMT) cette année, Rudolf Dérose grand artisan du tourisme communautaire en Haïti dresse un bilan assez sombre de ce secteur. « Mon sentiment réel et profond est que personne ne comprend que le tourisme est une industrie à développer », déclare le numéro un du RENAPROTS ne comprenant pas le jeu des acteurs engagés dans la lutte en vue du développement du tourisme haïtien.

Pour le Coordonnateur du Réseau national des Promoteurs du Tourisme solidaire, il faut que l’État crée un cadre d’extension réunissant les opérateurs privés et publics dans le but de réfléchir sur l’avenir du tourisme en Haïti. « En raison de la portée d'un secteur comme le tourisme, le parquet doit être mis afin de réussir à camper l’industrie », a précisé Rudolf Derose.

À partir du tourisme, Rudolf Dérose croit que des richesses peuvent être redirigées vers les différentes couches sociales tout en respectant le seuil de la dignité humaine. Par le développement du secteur, soutient-il, un minimum de bien-être assuré.

Sur la nécessité de définir des stratégies de dynamisation du tourisme post covid19, en comparaison avec la République dominicaine qui relance très aisément ses leviers en vue de la reprise, Rudolf Dérose qu’Haïti ne peut malheureusement pas faire de même. Il importe qu’une structure d’expérience empreinte de savoir-faire apte à fixer les objectifs et la mise en place de mesures en vue d'atteindre ceux-ci puisse être constitué selon le professionnel du tourisme.

Des modèles réussis de tourisme communautaire telles les routes thématiques comme celles du Cacao dans la Grande-Anse, la route de l'eau dans le Plateau Central, la route du Café à Marigot dans le Sud-Est sont à implémenter dans d'autres zones dans le pays dans une dynamique de développement du tourisme interne selon ce que confirme le Coordonnateur du RENAPROTS à l'émission TOP HAITI le samedi 3 octobre 2020.Ce show radiophonique, rappelons-le, est diffusé tous les samedis matins entre 8h et 4h sur les ondes en duplex de la radio en ligne Top Haïti hébergée sur le site www.tophaitilive.com, sur la plateforme zeno, sur les réseaux sociaux notamment sur facebook direct page Top Haïti et sur le 104.7 FM tunein radio D’S.

Godson Lubrun




Articles connexes


Afficher plus [2916]