RTPacific Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Crise alimentaire: le Gouvernement haïtien lance un appel de fonds de 235,6 millions de dollars américains pour aider la population

Crise alimentaire: le Gouvernement haïtien lance un appel de fonds de 235,6 millions de dollars américains pour aider la population



Dans le cadre d’un plan élaboré pour combattre la crise alimentaire dans le pays, le Gouvernement haïtien et la communauté humanitaire ont lancé, le mardi 16 mars 2021, un appel pour la mobilisation de 235,6 millions de dollars en vue d’apporter une réponse d’urgence à 1,5 million de personnes sur les 4,4 millions en besoin d’assistance humanitaire en Haïti. L’élaboration de ce plan est le fruit d’une collaboration étroite entre les partenaires humanitaires et leurs homologues gouvernementaux et couvre les principaux secteurs humanitaires en Haïti, ont informé les responsables dans un communiqué.

Des données indiquent que le pays fait face à une crise alimentaire sévère. Déjà, plus de 4 millions de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire aiguë élevée. En faisant la cartographie de la situation de l’insécurité alimentaire en Haïti, la Coordination nationale de la Sécurité alimentaire (CNSA), dans sa dernière note publiée, il y a six mois, a attiré l’attention des autorités sur le problème de la faim. Selon elle, près que la moitié de la population ont besoin une assistance humanitaire urgente a l’horizon juin 2021.

Préoccupés par cette situation, le Gouvernement haïtien et la communauté humanitaire ont lancé aujourd´hui un appel pour la mobilisation de 235,6 millions de dollars en 2021 en vue de répondre aux besoins humanitaires de 1,5 million de personnes à travers le Plan de Réponse humanitaire 2021-2022.

Ce plan, selon les autorités du pays, représente l’outil d’orientation de l’action humanitaire en Haïti pour les deux prochaines années et sert de référence pour les bailleurs de fonds souhaitant soutenir sa mise en œuvre. L’élaboration du Plan de Réponse humanitaire 2021-2022, est le fruit d’une collaboration étroite entre les partenaires humanitaires et leurs homologues gouvernementaux et couvrent les principaux secteurs humanitaires en Haïti, ont-ils expliqué.

Les axes stratégiques de la réponse consistent, d’une part, à soutenir les populations les plus vulnérables dans les domaines de l'insécurité alimentaire, et d’autre part, à consolider la résilience des ménages et des communautés face aux chocs et à restaurer les actifs productifs. Plus loin, on constate que le plan vise à garantir un accès d'urgence à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène ainsi qu'aux services de santé d’urgence.

Le Plan de réponse humanitaire de l’État haïtien entend aussi supporter l'accès à l'éducation des enfants les plus défavorisés, prévenir les risques liés aux différents types de violence et d’abus, renforcer la redevabilité envers les populations affectées et enfin, à mieux se préparer aux chocs.

« Le plan de réponse 2021-2022 vise également à faciliter la collaboration entre acteurs de développement, humanitaires, de consolidation de la paix et la résilience des communautés et des institutions nationales face aux chocs récurrents et aux menaces naturelles », lit-on dans le communiqué.

Toutefois, le ministre de la Planification et de la Coopération externe dans ce nouveau plan réitère la nécessité d’adapter les projets aux besoins du pays afin que les réponses apportées répondent au mieux aux priorités du gouvernement. Ainsi, dit-il, « Nous sommes soumis à une obligation de résultat. Nous y parviendrons si nous consentons de poursuivre nos travaux en équipe et de nous attaquer à la cause profonde de la crise », a souligné le titulaire du MPCE, Joseph Jouthe.

Le coordonnateur humanitaire, Coordonnateur résident et Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Bruno Lemarquis, a rappelé que la plupart des besoins humanitaires sont chroniques et a appelé à s'attaquer aux déficits de développement par des réformes, des investissements et un engagement soutenu sur le long terme.

« Aujourd'hui, à travers ce Plan, les acteurs humanitaires renouvellent leur engagement à œuvrer pour sauver des vies, alléger les souffrances et préserver la dignité des ménages les plus vulnérables et à renforcer leur résilience. En parallèle, et en toute cohérence, il est essentiel de renouveler également notre engagement en faveur d’actions structurantes de développement pour réduire les vulnérabilités et risques auxquels les populations font face », a fait savoir M. Lemarquis.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3090]