S'identifier Contact Avis
 
23° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

De Cuba à l'Italie, des leçons d'humanisme

De Cuba à l'Italie, des leçons d'humanisme



Des dizaines de médecins cubains ont fait le voyage humanitaire sur le vieux continent au cours de ce mois de mars 2020, pour venir au secours de l’Italie, pays très touché par le coronavirus, pendant que la Chine commence à se remettre debout.

D'une pierre deux coups. Les médecins cubains en Italie ne sont pas là pour faire du tourisme, encore moins pour visiter le musée du Vatican.

Deux États sur une même terre, pourtant très isolés du reste de la planète, des pays développés et de l'OTAN. L’Italie et le Vatican sont laissés à la merci de tous les saints qui entourent la cité ecclésiastique et entretiennent la foi du pape.

Diplomatie humanitaire au secours des milliers de malades actuels, parmi les plus désespérés. Après l'Ebola en Afrique, les médecins cubains vont une fois de plus tenter de stabiliser la situation critique en cours des milliers de patients et sauver du coup des milliers de familles italiennes touchées par cette épidémie mortelle du coronavirus.

Avec autant de cadavres sous le bras, jamais l'Italie ne s'est jamais ressenti aussi abandonné, jusqu'à penser à la chanson de Luck Mervil titrée « Solitude dans la foule », comme le nouvel hymne de l'Union européenne.

Derrière la Chine et la Russie, le petit pays des Caraïbes sous embargo depuis plusieurs décennies, mais tellement bien formaté par des dirigeants de grands coeurs, aussi intraitables comme Fidel Castro et ses pairs, tous fidèles aux plus grandes des valeurs humaines comme la solidarité, veut encore écrire l'histoire inédite des relations internationales à l'encre de l'amitié sincère.

Désormais l'Italie et le Vatican, devront reconnaître qui sont leurs vrais alliés en dehors de cette union pas totalement pérenne.

De l'aide des voisins, de ces pays qui partagent les frontières de l'Italie, qui n'arrivera peut pas si tôt, cette nouvelle épidémie de Civid19, vient de définir de nouvelles frontières dans les relations internationales et aussi bien dans la géopolitique planétaire.

Des murs construits après la Deuxième Guerre mondiale sont désormais fissurés, particulièrement ceux de l'Italie qui affichent un sombre tableau en matière de gouvernance multilatérale sur le plan de la défense ou dans la gestion des urgences.

Des masques sont tombés au sein de l'Union étoilée, autant dans le club des patrons de l'Occident. L’Italie est sur les dents, mendiant l'assistance internationale au niveau sanitaire. Il aura fallu ce petit frère, qui, pendant longtemps piétiné sous les poids des sanctions de toutes sortes pour lui venir en aide.

Diplomatiquement l'Italie a une dette morale envers Cuba, à travers ce geste de solidarité sans prix. C’est le même Cuba qui a reçu le navire anglais en détresse avec des passagers contaminés par le coronavirus à bord.

De Cuba à l'Italie, il y a lieu d'espérer une amélioration de la crise sanitaire actuellement en Europe.

Dans ce contexte de nouvel ordre mondial qui se dessine. Avec l'espoir que la réciprocité va continuer à alimenter le protocole et la diplomatie, on ne peut que souhaiter une nouvelle forme de soutien planétaire de tous ces pays bénéficiaires, comme Haïti, l'Italie ou l'Angleterre, en faveur du peuple cubain pour la levée de l'embargo des États-Unis.

Diplomatie humanitaire et solidarité internationale pourraient trouver une belle avenue dans la nouvelle passerelle jetée entre Cuba et l'Italie, pour les années à venir.

Des leçons d'humanisme à apprendre, autant par les dirigeants et les nations dans le monde.

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [1016]