S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïti déconfinée!

Haïti déconfinée!



Le dé-confinement se poursuit en Haïti. Après avoir rouvert les ports, aéroports et les points frontaliers le 30 juin dernier, les églises, les industries en juillet, les élèves ont pu reprendre le chemin de l'école le lundi 10 aout tel qu'annoncé par le ministère de l'Éducation nationale et de la formation professionnelle. Les premières images prises lors du premier jour de la relance des activités ont montré que certaines mesures barrières ont été respectées comme le port du masque.

Mais, le respect de la distanciation physique tel que prôné par l'Organisation mondiale de la santé et repris dans le protocole sanitaire adopté par le MENFP demeure un souci majeur, car la majorité des élèves n'empruntent pas encore la voie du retour en classe. Et déjà, deux élèves s'asseyent sur un même banc qui ne fait pas un mètre cinquante de longueur alors que le protocole exige que cette distance soit respectée latéralement entre tous les élèves.

Jusqu'à présent, Haïti peut s'enorgueillir de s'en être bien sorti de la pandémie du nouveau coronavirus, quand on sait que la République voisine a dû reporter la reprise académique en raison du virus qui y sévit encore de façon virulente. Dans cette lignée, les dirigeants dominicains ont prolongé leur période d'urgence alors qu'en Haïti, le gouvernement y a mis un terme depuis le 20 juillet 2020.

Avec la reprise des activités le lundi 10 aout, le pays est donc totalement déconfiné. Car, toutes les activités ont repris leur cours. La grande catastrophe annoncée n'a pas eu lieu même si le coronavirus est encore dans le pays. Le dernier bulletin communiqué, à ce jour, par le ministère de la Santé publique et la Population, fait état de plus de sept mille six cents contaminations, dont 183 décès et 4982 guéris.

En dépit de ce passage moins virulent du virus dans le pays et la reprise des activités dans tous les secteurs de la vie nationale, on n'est pas encore à l'abri puisque la maladie continue sa course en République voisine et dans l'État de Floride ( USA) où réside une forte communauté d'Haïtiens. Malgré ce risque élevé d'une nouvelle vague de contamination, il est malheureux de constater un grand relâchement dans l’application des mesures barrières. On ne porte plus de masques dans les rues alors que les fréquentations ont augmenté avec la présence de beaucoup plus de personnes dans les rues et dans d'autres espaces publics.

La transmission du virus devient très facile, surtout avec la levée des mesures d'interdiction dans les aéroports, les ports et les différents points frontaliers. La dernière mesure de l'administration américaine demandant à ses ressortissants de ne pas voyager en Haïti en raison du climat d'insécurité et du coronavirus ne doit pas être interprétée comme une mauvaise décision. Si au niveau économique, elle peut constituer un manque à gagner pour le pays en empêchant les touristes d'y venir, elle nous protège aussi contre le risque d'une nouvelle vague de contamination à la Covid-19.

À cette phase, la vigilance est recommandée. Les autorités sanitaires devraient travailler avec la direction sanitaire du MENFP en vue de mieux gérer la question sanitaire dans les écoles pour ne pas créer de nouveaux foyers de transmission de la Covid-19 au niveau des institutions scolaires. Un homme averti en vaut deux!

Noclès Débréus




Articles connexes


Afficher plus [1103]