S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La Noël au temps du Covid

La Noël au temps du Covid



L’épidémie du Covid 19 ne faiblit pas dans le monde. La deuxième vague a eu l’effet d’un véritable tsunami sanitaire en obligeant les pays européens à prendre des mesures difficiles pour tenter d’endiguer une déferlante mortelle.

Haïti, jusqu'ici parmi les pays moins gravement atteints, a connu ces derniers jours une sensible remontée des cas officiellement déclarés. Et il faut craindre, avec l’approche des Fêtes de fin d’année, et les nombreux rassemblements festifs de la période une possible contamination massive. Une certaine inquiétude grandit au sein d’une partie de l’opinion, et tout le monde a les yeux tournés vers nos principales portes d’entrée que sont nos frontières terrestres, maritimes et surtout l’aéroport international Toussant Louverture.

Les autorités haïtiennes ont repris du service, en multipliant les avertissements en direction d’une population qui se croit immunisée, et de plus gère au quotidien la menace plus visible de l’insécurité galopante.

En ce qui concerne la gestion à risques de l’aéroport, les autorités haïtiennes ont mis en place une équipe spéciale regroupant les principales agences gouvernementales concernées par cette épineuse question de pandémie. Les ministères du Tourisme, des Haïtiens vivant à l’étranger, de l’Office national de l’aviation civile (OFNAC) et des représentants des compagnies aériennes travaillent sur des mesures d’envergure, nous dit-on, pour éviter une propagation massive de l’épidémie.

Mais tout cela n’est pas spécialement rassurant, lorsqu’on sait que le virus est parvenu à déjouer les « contre-feux » mis en place dans des pays de loin plus équipés et mieux organisés.

Toujours est-il qu’ il faut reconnaître que l’alerte a été déclenchée assez tôt lors de la première vague, et que les prévisions les plus catastrophiques ne se sont pas confirmées. Et c’est justement le fait que l’on ait été plus ou moins épargné qui risque de nous endormir dans la perspective d’ une contamination massive. En dehors de quelques hypothèses sur la faible résistance du virus à la chaleur, ce qui n’a pas été vérifié chez nos voisins qui partagent avec nous une moitié d’île, et qui ont été assez lourdement affectés ; les secrets de nos plantes converties en de salutaires potions, celle-ci plus ou moins attestée, ou la faible létalité du virus qui aurait muté jusqu’ à nous. Nous disposons de peu de données sur cette nouvelle « résilience haïtienne ».

Les Haïtiens fonctionnant déjà en mode survie risquent de considérer la menace de deuxième vague comme une nouvelle manœuvre politique destinée à les détourner de leurs préoccupations quotidiennes. Les théories du complot font des ravages dans le monde entier, mais chez nous elles peuvent prendre une allure plus vertigineuse, en raison de la crise de confiance qui ronge toutes les avenues de notre société.

Le Gouvernement relance difficilement la campagne pour le port du masque. Déjà lors de la première vague, il n’était pas si répandu. Pour ce mois de festivités, il faudra encore une mobilisation de tous les secteurs pour que le pays n’affiche guère un taux insoutenable de victimes.

D’ici là, il existe d’excellentes perspectives en ce qui concerne les vaccins qui seront disponibles dans certains pays, l’an prochain. Mais les Haïtiens demeurent très méfiants, du moins pour le moment, et attendent de voir les résultats dans les pays occidentaux. En attendant, le port du masque et les mesures barrières restent l’ alternative la plus viable.

Roody Edmé




Articles connexes


Afficher plus [1169]