S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
La maison d’espoir remporte le prix ROCHEPE 2018

La maison d’espoir remporte le prix ROCHEPE 2018








À l’hôtel Karibe Convention Center, le jeudi 29 novembre 2018, le Réseau d’organisations chrétiennes pour l’épanouissement des enfants (ROCHEPE) a décerné son traditionnel prix annuel en faveur d’une personnalité ou d’une institution modèle en matière de promotion et de défense des droits de l’enfant en Haïti. Pour l’année 2018, c’est la maison d’espoir, située à la Pointe des Palmistes dans le département du Nord-Ouest, qui a remporté le prix.

C’est en présence de diverses personnalités du secteur protestant, dont le président la Fédération protestante d’Haïti (FPH), pasteur Sylvain Exantus, et le coordonnateur général du Réseau d’Organisations chrétiennes pour l’épanouissement des enfants (ROCHEPE), Guillaud Saint-Cyr que s’est tenue, le jeudi 29 novembre 2018, à l’hôtel Karibe, la cérémonie de remise du prix ROCHEPE 2018. Au terme de cette soirée, la maison d’espoir de la Pointe des Palmistes du département du Nord-Ouest a reçu le prix cette année.

Fondée dans les années 1950, la maison d’espoir constitue une maison d’accueil et de refuge pour les personnes handicapées et marginalisées de son entourage. Elle aide les personnes qui la fréquentent à garder l’espoir et à devenir des citoyens formés et éduqués. Actuellement, elle est dirigée par une personne à mobilité réduite, Linda Félix, une femme pleine d’énergie et de courage dans l’accomplissement de son travail. Entre autres, madame Félix n’a pas hésité à évoquer l’immensité de ses réalisations à travers la maison d’espoir malgré le manque de moyens financiers de son institution. Elle croit pouvoir réaliser beaucoup plus avec l’aide de Dieu et le soutien des volontaires.

Dans son allocution, le coordonnateur général du ROCHEPE, Guillaud Saint- Cyr, a déploré les conjonctures qui ont obligé à renvoyer la réalisation de cette cérémonie prévue préalablement du 20 au 29 novembre. Selon lui, les droits de l’enfant ont été bafoués au jour même de la journée mondiale des droits de l’enfant, 20 novembre. Il a aussi dénoncé la démolition de certaines écoles du pays obligeant des écoliers à rester chez eux pendant une période. Toutefois, il a félicité l’État haïtien pour des progrès réalisés au niveau de la scolarisation des enfants du pays. M. Saint-Cyr a profité de l’occasion pour faire l’éloge d’un vidéo-clip du ROCHEPE, mettant en scène Mikaben et BIC, visant la promotion des droits des enfants. Pour lui, le but du prix de son organisation est de mettre en avant des valeurs engagées dans la protection des droits de l’enfant.

Créé le 7 octobre 2005, le ROCHEPE regroupe diverses organisationschrétiennes telles que : Compassion International Haïti, World Vision Haïti, Parole et Action, Consortium pour le renforcement de l’Éducation en Haïti (CRECH), Tearfund GB, Fédération des Écoles protestantes d’Haïti (FEPH), Défi Michée Haïti, etc. Cette année, on a organisé la huitième édition de ce prix après celle de 2016. Il faut souligner qu’en plus d’une plaque d’honneur et mérite accordée à la maison d’espoir pour l’édition de 2018, un chèque de cent soixante-quinze mille gourdes a été octroyé aussi à l’institution remportant le prix.

Woovins St Phard



Articles connexes


Afficher plus [2863]