S'identifier Contact Avis
 
27.52° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Pour la protection contre le cancer

Pour la protection contre le cancer








Environ 84 millions de personnes sont de cancer entre 2005 et 2015 dans le monde entier, selon les dernières estimations des Nations Unies. En effet, cette maladie qui demeure incurable en grande partie constitue aujourd’hui la première cause de mortalité dans le monde. Tandis qu’elle ne fait pas beaucoup parler de lui, elle tue silencieusement. En Haïti, un responsable du MSPP a affirmé que le pays a l’incidence la plus élevée. « Nous n’avons pas un programme structuré de dépistage. Les diagnostics sont tardifs, et nous n’avons pas à disposition de la population des méthodes modernes de traitement », a-t-il révélé.

À en croire les experts en médecine. Le cancer est une maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et prolifèrent de façon excessive. Ces cellules déréglées arrivent par se regrouper en une masse qu’on appelle tumeur maligne. Généralement, les cellules cancéreuses ont tendance à envahir les tissus voisins et à se détacher de la tumeur. Elles se déplacent vers les vaisseaux sanguins et les vaisseaux lymphatiques pour aller former une autre tumeur.

S’il est vrai que le passage d’une cellule cancéreuse à une tumeur peut prendre beaucoup de temps, cependant, il ya des symptômes qui peuvent révéler l’existence d’un cancer au sein d’un organisme humain. L’apparition d’une petite boule anormale qui grossit de façon progressive, la perte inexpliquée de poids, un ganglion anormal et gros, des troubles de transit sont, entre autres, des symptômes à considérer en cas de cancer.

Suivant la coordonnatrice d’Octobre Rose Haïti, Wedlyne François Pierre, la journée mondiale de la lutte contre le cancer devrait attirer toutes les catégories sociales du pays, puisqu’aucun groupe de cette catégorie n’est épargné du cancer. « Des activités de réflexion dans les écoles, les hôpitaux et dans d’autres endroits regroupant une quantité suffisante de personnes, devaient être réalisées pour marquer la journée du 4 février », a indiqué la responsable de cette association qui sensibilise les femmes sur le cancer du sein. Elle croit qu’on doit agir pour sensibiliser la population sur le cancer afin de diminuer les risques.

Par ailleurs, si les pays développés sont en train de développer des technologies pouvant amener à un diagnostic et un traitement plus efficace du cancer, les pays à faibles revenus restent beaucoup à faire pour prendre en charge cette maladie qui peut être mortelle. Wedlyne François Pierre estime que le pays doit investir à fond pour réduire la quantité de victimes de cette maladie. Face aux messages qui circulent sur les réseaux sociaux faisant croire qu’il y a des traitements du cancer, Madame François Pierre appelle à la vigilance, et demande aux gens affectés de se confier aux médecins.

Par contre, la coordonnatrice d’Octobre Rose Haïti insiste sur la nécessité d’avoir une bonne alimentation, d’éviter certains produits comme les cubes de cuisine, de faire des exercices physiques et de rester positif afin de réduire les risques liés au cancer. Car, dit-elle, 95 % des personnes atteintes de cancers sont dus au mode de vie et 5 % à l’hérédité.

Woovins St Phard



Articles connexes


Afficher plus [3364]