S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Encourager la production nationale, la boussole de Wilson Dieudonné

Encourager la production nationale, la boussole de Wilson Dieudonné








Dieudonné Wilson se donne corps et âme afin de promouvoir la production nationale. Confectionneur de sandales, il n’en reste pas là. Wilson s’investit aussi dans un programme en organisant un atelier qui permet aux jeunes de trouver un mieux-être et ainsi agrandir la production locale sur le marché.

Dieudonné Wilson fabrique des sandales depuis tantôt deux ans, avec le prénom Wilson imprimé à l’intérieur. Comme toujours, il dessine ses modèles et choisit la toile avec laquelle il conçoit les sandales, car il n’a pas de designer. Il a découvert ce monde bien avant d’établir son entreprise. Contre toute attente, il s’est décidé à s’y intégrer afin de répondre à ses nombreux besoins comme se nourrir, se vêtir, entre autres. « C’est grâce à cette petite entreprise que je peux me payer un loyer et continuer mes études ». Wilson transmet son savoir et en fait profiter à d’autres jeunes.

Le fabricant constate que les produits exportés s’étendent sur le marché, c’est l’un des facteurs qui l’ont poussé à monter son atelier. De ce fait, il a institué un programme gratuit visant 50 jeunes. Il apprend aux jeunes à confectionner des sandales faites à partir de produits locaux.

Décidé, Wilson compte élargir son travail. Faute de financement, il travaille avec ses propres moyens. Toutefois, cette action ne lui est pas toujours favorable. Après avoir dessiné les modèles pour ses sandales, Dieudonné Wilson se trouve dans l’obligation de rencontrer un couturier pour finir la tâche qu’il a commencée.

Le principal objectif de l’artisan est d’accompagner ceux qui veulent se trouver un repère et leur procurer un moyen de survie. « Les jeunes disent souvent que le pays n’a rien à leur offrir, alors que c’est eux qui devraient aider le pays dans son progrès », déclare Wilson. D’un autre côté, il entreprend cette activité pour encourager la production nationale.

Pharah Djine Colin



Articles connexes


Afficher plus [3174]