S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Lancement officiel de DWA PAN, une nouvelle structure dans le secteur des droits humains.

Lancement officiel de DWA PAN, une nouvelle structure dans le secteur des droits humains.








Une nouvelle organisation des droits humains « DWA PAN » vient d’allumer sa bougie dans le secteur des droits de l’homme en Haïti. Le lancement officiel a été fait le samedi 9 mars dernier dans le département du Sud.

Au coeur d’une crise sociétale cristallisée par des différents cas de violation portant atteinte aux droits de l’homme, de nouvelles visions promouvant le respect des droits humains se matérialisent et augmentent le nombre des institutions oeuvrant dans ledit secteur dont les actions tardent encore à établir une société équitable. Fort de cette raison, a légitimé la création de la structure DWA PAN en octobre 2018 dernier.

Environ quatre mois après, l’organisation de promotion, de protection et de défense des droits humains « DWA PAN » est officiellement lancée et c’est le département du Sud qui a été l’hôte de cet événement fondateur le samedi 9 mars 2019 dernier. Laquelle structure se veut être un instrument de lutte du respect global des droits de l’homme sur tout le territoire haïtien.

Promouvoir et défendre les droits économiques, socio-culturels du peuple haïtien et de tous ceux dont leurs droits sont menacés, peu importe leur statut et leur origine, tel est l’objectif de cette organisation visant à réfléchir, discuter et agir en vue du respect global des droits de l’homme.

La coordonnatrice générale de cette nouvelle organisation de droit de l’homme, Marie Stéphanie Gaspard, dans son intervention de circonstance, a fait remarquer que les droits de l’homme comme étant des prérogatives inhérentes à l’existence humaine doivent être constamment protégés. Cependant, elle estime que malgré la présence de nombreuses institutions oeuvrant dans ce secteur, l’irrespect des droits humains est criant en Haïti. Ainsi, par cette nouvelle structure, elle dit vouloir porter mains fortes aux organisations existantes et dans la même veine renforcer les activités de promotion, de protection et de défense des droits humains dans tout le pays.

Marie Stéphanie Gaspard souligne par ailleurs que cette structure couvrira tous les départements du pays afin de défendre les droits des couches les plus vulnérables notamment les femmes et les enfants, a-t-elle renchéri.

Parallèlement, pour marquer le lancement officiel de l’organisation DWA PAN, une conférence-débat a été réalisée par les responsables de ladite structure autour du thème « Dwa pa n kòm fanm ». Cela, à l’occasion de la journée mondiale de la femme célébrée le 8 mars. Près d’une cinquantaine de jeunes de sexe différent ont participé à cette première.

Les débats, faut-il souligner, étaient portés sur le respect des droits de l’homme, particulièrement ceux des femmes, l’une des couches les plus vulnérables de la société haïtienne en termes de violation des droits humains.

Edver Serisier



Articles connexes


Afficher plus [3425]