S'identifier Contact Avis
 
25.11° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Après 4 décennies d’interruption, « les Cahiers de l’INAGHEI » fait son grand retour

Après 4 décennies d’interruption, « les Cahiers de l’INAGHEI » fait son grand retour








Après 40 ans d’interruption, le magazine « les cahiers de l’INAGHEI » fait son grand de retour au sein de la faculté. Par cette réalisation, les étudiants envisagent de reconstruire l’image de l’institution en essayant d’aborder les différents problèmes du pays et de l’institution d’une autre manière.

Considérée dans le temps comme un outil permettant de véhiculer une image positive de l’INAGHEI, « les cahiers de l’INAGHEI », premier espace d’analyse et de publication scientifique des étudiants de l’institut, est de retour après environ 4 décennies d’interruption, sous l’initiative d’un groupe d’étudiants finissant dans les différents domaines d’étude offerts par l’institution. Le premier numéro du magazine est déjà disponible au sein de la faculté et compte des textes assez intéressants signés des étudiants et professeurs, dont James Boyard, Victor Benoit Josué Louis et Gabriel Hérard.

L’initiative a été prise dans l’objectif principal d’offrir aux étudiants un espace de réflexion pour poser les problèmes et ainsi divorcer avec la pratique des revendications sur le terrain à travers des mouvements de protestations violentes. Cette revue bimestrielle est actuellement dirigée par une équipe de 7 étudiants, dont la majorité sont des finissants. Et dans chaque numéro, les problèmes auxquels confronte l’université en Haïti de manière générale, le monde des affaires, la diplomatie, l’économie haïtienne,… seront analysés.

Dans ce premier numéro, les contributeurs ont pris le soin de traiter des sujets qui attirent l’attention de la communauté des étudiants. À l’ère où la population haïtienne réclame un procès à l’encontre des petro-dilapidateurs, le professeur Victor Benoit a profité pour faire une analyse du procès de la consolidation. Le coordonnateur du département des Sciences politiques, Gabriel Hérard, a, pour sa part, effectué une radiographie de l’économie haïtienne, la présentant comme étant une catastrophe. James Boyard, professeur de Droit international à l’institut, a, quant à lui, présenté les grandes controverses autour de la question de l’extradition en Haïti.

De plus, ce premier numéro a permis de lancer une plaidoirie contre le système de crédit universitaire en Haïti qui, pour le directeur académique de l’INAGHEI, Josué Louis, est anomique. Par ailleurs, l’étudiant Rutherford Tcharlends Pierre s’est inspiré de l’impasse du chaos où se trouve le pays pour explorer les dernières chances de sortir de cette crise stérile. La problématique de l’eau, la comptabilité en tant que science, technique ou art, la nécessité d’une nouvelle politique étrangère, la problématique du chômage sont autant d’autres sujets abordés dans ce premier numéro de ce magazine qui avait, jadis, connu un brillant succès au sein de la faculté. ]

Evens REGIS



Articles connexes


Afficher plus [3237]