S'identifier Contact Avis
 
25.11° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Six ans pour l’Institution éducative Notre Dame (INEND) de Tabarre

Six ans pour l’Institution éducative Notre Dame (INEND) de Tabarre








Dans le but de célébrer son 6ème anniversaire, l’Institution Éducative Notre Dame (INEND) tient à inviter le grand public à une panoplie d’activités organisées en la circonstance en son local à Tabarre 68. Ce mardi 16, c’est la grande finale des concours « Épellation », « Mini Miss » et « Miss Junior ». Et mercredi 17 avril 2019, c’est le grand concert avec la participation de l’artiste de renommée internationale, Jean Jean Roosevelt.

Selon des informations fournies par la responsable pédagogique, Vanessa Louise Sara Louissaint et la copropriétaire Anne Bedwin Darley Delica, un ensemble d’activités est prévu pour marquer les 6 ans de l’Institution éducative Notre Dame (INEND) se trouvant à Tabarre 68. Ces activités consistent en la réalisation de la grande finale des concours « Épellation », « Mini Miss » et « Miss Junior », ce mardi 16 avril 2019. Et le lendemain 17 avril, à partir de 16 heures, aura lieu le grand concert traditionnel où les différents élèves de l’institution auront à performer avec la participation du natif de Jérémie, l’artiste de renommée internationale, Jean-Jean Roosevelt. En cette circonstance, le grand public est invité à y prendre gratuitement part moyennant le non porte d’arme à feu.

D’après la responsable pédagogique des 1e et 2e cycle du fondamental, Vanessa Louise Sara Louissaint, l’INEND se veut différente des autres écoles en visant aussi bien la formation intégrale de l’enfant. « On ne se focalise pas seulement sur les maths, la physique et la chimie », dit-elle. Il y a tout un ensemble de disciplines qui permettent à l’enfant de s’épanouir à l’INEND, indique-t-elle, en citant la danse, l’art plastique, la musique (la fanfare de l’école), Volley Ball, Basket ball. À côté de tout cela, elle a mis en valeur les laboratoires de chimie, de sciences expérimentales, d’informatique et audiovisuel pour les langues devant favoriser les enfants dans leur développement. Et pour faire face aux différents coûts des activités, Mme Louissaint laisse entendre que cela a été inséré dans le budget prévisionnel de l’école pour les activités parascolaires.

Pour la copropriétaire de l’INEND fondée en 2013, Anne Bedwin Darley Delica, son institution se veut une école également de renommée tant sur le plan éducatif que sur le plan social. En ce sens, dit-elle, on organise chaque année différentes activités afin de mettre en évidence les qualités, les talents des enfants. Parmi ces activités, la cofondatrice a souligné un exposé sur des expériences que les enfants ont fait au laboratoire de l’école avec des produits, dont ils vont vendre ce mardi.

Mme Délica a tenu à expliquer le bien-fondé du concours d’Épellation en ce qu’il permet aux enfants de bien connaître l’orthographe des mots afin de mieux les utiliser. « Il est important lorsqu’on écrit une correspondance qu’on soit capable de voir le fil d’idée ce que l’on transmet sans aucune ambiguïté », affirme-t-elle ajoutant que les idées doivent être claires et précises et bien écrites. C’est pour cette raison, l’on forme les enfants quand ils parlent, écrivent en tenant compte de ces choses, laisse-t-elle savoir. En guise de récompense, les finalistes des différents concours auront des médailles, des tablettes et autres.

Il faut signaler, l’INEND est cette école catholique anglicane qui a pour slogan « une éducation garantie » qui compte à peu près 500 élèves de la section du kindergaten au NSIII et au corps professoral, environ une quarantaine de professeurs. Son directeur général fondateur est le révérend Père Kesner Gracia.

Wisly Bernard Jean-Baptiste



Articles connexes


Afficher plus [3237]