S'identifier Contact Avis
 
28.89° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Une Haïtienne parmi les 3 personnes nominées au prix des Enfants du Monde 2019

Une Haïtienne parmi les 3 personnes nominées au prix des Enfants du Monde 2019








Guylande Mesadieu, coordonnatrice de la Fondation « ZanmiTimoun », est nominée par les trois personnalités retenues par l’ organisation suédoise, WorldChildren’sPrize, pour le « prix des enfants du Monde » 2019.Ce prix est décerné à une personnalité qui, malgré les conditions difficiles, s'est engagée à poser des actions prodigieuses pour le respect des droits de l’enfant.

Elles sont trois nominées pour le prix des enfants du monde 2019 de l’organisation suédoise,World Children’sPrize. Il s’agit de l’Indien Ashok Dyalchand (Asie), de la Burundaise Spès Nihangaza (Afrique) et de l’Haïtienne Guylande Mesadieu. En effet, cette dernière est la coordonnatrice de la fondation « Zanmi Timoun », le collectif haïtien défendant les droits des enfants démunis. En fait, selon un avis public de ladite fondation, c’est ce jeudi 9 mai 2019, à Stockholm, la capitale de la Suède, qu’on devrait procéder à la remise du prix des Enfants du Monde 2019 en présence de la Reine Sylvia.

« Les trois lauréats ont été choisis par des enfants qui font partie du programme à l’aide d’un vote dans plus de 700 écoles primaires dans les différentes parties du monde », a expliqué la fondation qui dit que ce prix représente une source de motivation en plus dans sa lutte pour le respect des droits des enfants en Haïti malgré les mauvaises conditions de vie. La coordonnatrice qui rencontrait la presse le lundi 6 mai a fait savoir que « ce prix est décerné à tous les enfants d’Haïti » tout en citant ceux victimes de violences dans les bidonvilles, les quartiers populeux se retrouvant sans protection de l’État et sans éducation.

Pour la fondation, la nomination de la coordonnatrice à ce prix, représente un grand pas dans le travail réalisé par la fondation en faveur des enfants. « Zanmi Timoun », estime que cette nomination est le fruit de beaucoup d’années de collaboration avec différents partenaires de l’organisation qui l’ont permis de réaliser des actions concrètes pour le bien-être des enfants. L’organisme a expliqué que depuis son existence en 2012, le prix des enfants du monde qui est un programme mondial, nomme chaque année trois personnalités qui travaillent dans le domaine du droit des enfants.

Selon « Zanmi Timoun », ce programme qui est parrainé par des personnalités militant pour la paix et le respect du droit des enfants dans le monde (Reine Sylvia, feu Nelson Mandela), se charge de former, changer et conscientiser des enfants pour la défense de l’égalité des droits, des droits des enfants et de la démocratie.

Wisly Bernard Jean-Baptiste



Articles connexes


Afficher plus [3310]