S'identifier Contact Avis
 
27.78° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Dix enseignants de Petit-Goâve vont recevoir le Grade d’enseignant mentor (GEM)

Dix enseignants de Petit-Goâve vont recevoir le Grade d’enseignant mentor (GEM)








Constellation Edu, ANA, Molicaj et CCDA organisent pour la première fois à Petit-Goâve, le 17 mai prochain, une grande activité en vue d’honorer les enseignant.e.s de la cité soulouquoise. Environ 40 enseignant.e.s sont attendu.e.s à cet évènement d’envergure.

À travers cette activité, rapportent les organisateurs, une dizaine d’enseignants se verront attribuer le Grade d’enseignant mentor (GEM). C’est une façon, explique Jacob Jean-Jacques, initiateur du projet et responsable de l’Atelier des apprentis narrateurs (ANA), de valoriser la profession enseignante en Haïti. Cette initiative qui sera lancée à Petit-Goâve, le 17 mai prochain, à l’occasion de la Journée nationale des enseignant.e.s, devra s’étendre sur tout le pays dans les prochaines années.

Environ 40 enseignants de la commune de Petit-Goâve sont attendus à cette grande première. Ceux-ci recevront les honneurs de leurs élèves et anciens apprenants tout le long de l’activité. En outre, une conférence-débat sera animée par Francky-Love Cassamajor, maitre en éducation, et Gérald Cadet autour du thème : « La condition enseignante en Haïti, analyse de la pertinence de trois postures de lutte (la résignation, la fuite et la grève) et propositions de nouveaux sentiers ».

Par ailleurs, entre réflexions sur le métier d’enseignant et distinction, il est prévu plusieurs autres activités, dont des prestations de jeunes talents de la cité soulouquoise.

Quatre structures de la commune se sont regroupées pour organiser cet évènement. À côté de l’Atelier des apprentis narrateurs (ANA), le Mouvement littéraire, culturel et artistique des jeunes (MOLICAJ), le Centre culturel DA et Constellation Edu, des structures lancées par des jeunes intellectuels petit-goâviens. Néanmoins, l’idée d’organiser cette activité est de Jacob Jean-Jacques, lui-même normalien et maitre en éducation.

« Passionné de l’éducation, je souffre depuis longtemps de l’inefficacité du système éducatif haïtien, caractérisée, entre autres, par l’école coloniale, toute une chaine d’injustice dont la liste des victimes va du ministre de l’Éducation jusqu’aux élèves », a expliqué celui qui a lancé il y a dix ans l’Atelier des apprentis narrateurs (ANA) pour aider les prodiges de la cité soulouquoise dans la lecture et l’écriture d’œuvres littéraires.

Jacob Jean-Jacques pense qu’il est grand temps de ramener le projecteur sur les enseignants, acteurs clés du système. « Pourtant, c’est une profession en voie de disparition du point de vue qualitatif. On s’enfuit, on se résigne, on s’indigne, on se meurt… », regrette maitre Jean-Jacques.

Quant aux autres structures, Constellation-Edu est une organisation formée d’anciens lycéens de Petit-Goâve avec pour mission d’intervenir dans les questions liées à l’éducation. De son côté, le Molicaj est une organisation culturelle qui œuvre dans la cité impériale de Petit-Goâve. Depuis plusieurs années déjà, cette structure organise Marathon du livre, une activité d’ampleur nationale. Formé de jeunes universitaires de l’université publique du pays, le Centre culturel Da (CCDA) est monté dans le but de faire la promotion de l’écrivain et académicien Dany Laferière, originaire de Petit-Goâve, dans cette commune.

Ritzamarum Zétrenne



Articles connexes


Afficher plus [3310]