S'identifier Contact Avis
 
23.12° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
YAP PLANTE, la formule pour faire pédaler l’environnement à Léogâne

YAP PLANTE, la formule pour faire pédaler l’environnement à Léogâne








Yogann ap pedale, en partenariat avec Food for the Poor et la Croix-Rouge Suisse, a lancé trois journées de reboisement autour du thème « An n plante pou n remanbre anviwonman n » au niveau des bassins et sous-bassins versants de la commune de Léogâne pour la fin du mois d’août.

Cette année, la saison estivale s’annonce riche en activités productives à Léogâne. Yogann ap pedale entend s’intégrer pleinement à ces initiatives de développement communautaire à travers la première édition de « Y ap plante » qui se tiendra les 27, 28 et 29 août prochain à la place de la traditionnelle randonnée familièrement connue sous le nom de « Bouske ». À la suite de la réalisation de « Y ap plante, acte 1 », Yogann ap pedale compte entreprendre de nombreux projets d’éducation au profit des jeunes au cours de cette même période estivale. Pour réaliser le 17e Objectif de développement durable (ODD), une étroite collaboration entre YAP et ses partenaires est nécessaire. La Commission de développement durable (CDD) de l’organisation a entrepris des démarches constantes auprès des acteurs locaux et étrangers pour réunir les ressources et concrétiser cette activité. Grâce aux efforts déjà déployés et à contribution des partenaires, Léogâne bénéficiera gratuitement des plantules pour le projet « Y ap plante ».

En effet, plus de 2297 plantules sont déjà livrées par Food for the Poor dont 672 tamariniers, 376 manguiers et de 70 arbres à pain sur un total de 10 mille. Evans Jeanty, qui a coordonné la réception du 1er lot de plantules s’est donné un satisfecit. Une autre cargaison de 2500 plantules est aussi promise par la Croix-Rouge Suisse. Des agronomes et techniciens de la Croix-Rouge seront aussi mobilisés pour les visites de validation dans les communautés concernées par le programme.

Selon Gérald Toussaint, l’initiateur du projet « Y ap plante », toutes les activités seront organisées conjointement avec les Organisations communautaires de base (OCB) de Léogâne. Elles assureront l’accompagnement des équipes lors des visites de terrain, l’entreposage des plantules et l’état d’évolution des arbres une fois mise en terre. En dernier lieu, elles feront le suivi de concert avec la CDD, car YAP n’entend plus répéter les erreurs du passé.

La misère et l’absence des gardes forestiers dans certaines localités poussent les gens à procéder à la coupe des arbres pour la production et le commerce du charbon en vue de subvenir à leurs besoins. Face à cette problématique, l’environnement déjà fragile en paie le prix fort. La couverture forestière du pays est estimée à moins de 2 %, selon le bureau du Programme des Nations unies pour le développement en Haïti (PNUD), lu sur son site internet. Parallèlement, le Plan de développement communal de Léogâne, publié en août 2011 par le Fonds d’assistance économique et sociale (FAES), révèle déjà, à la page 44, les mesures urgentes à prendre en considération pour freiner l’érosion dans les hauteurs et l’inondation de la plaine. Huit ans après, les communautés sont de plus en plus vulnérables aux aléas.

Pour faire face au problème de déboisement qui sévit à Léogâne, YAP n’entend nullement remplacer les acteurs étatiques. Ces activités visent à sensibiliser et encourager d’autres entités de la société civile à protéger l’environnement. Et ceci, tout en incitant l’État à assumer ses responsabilités à travers les ministères de l’Environnement (MDE), de l’Agriculture (MARND) et des Travaux publics (MTPTC). La saison cyclonique, qui a débuté le 1er juin dernier, annonce déjà les couleurs dans les zones limitrophes avec ces pluies diluviennes.

Comme pour les trois éditions de retrouvailles à vélo, le Comité local de la Croix-Rouge haïtienne à Léogâne, l’Institution Santana, la Techno Info 2000 et l’UNIVEL confirment déjà leur support. Ils n’entendent pas abandonner la jeune et fougueuse organisation en si bon chemin. D’autres partenaires clés comme Léogâne Cycling Club, Radyonou et le Rotaract Club de Léogâne seront contactés dans le plus bref délai pour une réussite totale de cette activité de reboisement des bassins versants au cours de cet été 2019.

Il est important de rappeler que Yogann Ap Pedale (YAP) est une organisation à but non lucratif, apolitique et non sectaire. Fondée le 20 novembre 2016, elle est reconnue par l’État haïtien par le biais du ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST), elle est enregistrée à la Direction du Travail au numéro STM 33-124. Avec sa devise « An n pedale pou n vanse », l’association entend se mettre au service et à l’écoute de la communauté dans laquelle elle évolue. Fort de son succès et de sa notoriété auprès de la population lors de la troisième édition de Pedale qui s’est déroulée, le dimanche de Pâques 2019, YAP compte à nouveau sur la participation de tout un chacun à YAP PLANTE. Cette année, la célébration de la Sainte-Rose, la patronne de la Cité d’Anacaona, coïncidera avec ce geste fort d’amour et de courage à l’égard de l’environnement de notre chère Haïti qui, chaque jour, se meurt.

Matelaud Sylvin



Articles connexes


Afficher plus [3479]