S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

76 % de réussite aux examens d’État de la 9e année dans l’Ouest du pays

76 % de réussite aux examens d’État de la 9e année dans l’Ouest du pays



Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a publié, mardi 13 août 2019, les résultats des examens d’État de la neuvième année pour l’année académique 2018-2019 au niveau du département de l’Ouest. Ces résultats affectent un pourcentage de réussite de 76 %.


Les résultats des examens d’État de la neuvième année pour le département de l’Ouest sont connus. Ils accusent un taux de réussite de 76 %. En effet, c’est ce qu’a fait savoir le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), mardi 13 août 2019. Sur un total de 94 635 participants, 72 187 candidats se sont admis. Et c’est le Bureau départemental des examens d’État (BUNEXE) qui a communiqué ces chiffres au MENFP.

Quoique des évènements sociopolitiques ont sévèrement affecté l’année académique 2018-2019 en provoquant la perte de plusieurs semaines de classes aux écoliers, le ministère avait utilisé plusieurs stratégies pour permettre à ces jeunes écoliers de recouvrir ces jours perdus. Ce qui probablement a porté des fruits. Puisque pour l’année académique 2017-2018, le taux de réussite pour le département de l’Ouest a été de 73 % et est passée à 76 % pour 2018-2019. 68 838 candidats ont été admis, cette année d’alors sur 94 876 participants.

Face aux manifestations qui se sont produites provocant l’abandon scolaire pour certains enfants, la fermeture de certaines écoles et autres, des organisations comme Save the Children, Goals Haïti, avaient monté au créneau pour demander le respect du droit à l’éducation. Ces organisations ont tenu également à lancer un appel à la conscientisation pour la prochaine année académique à venir. L’État central doit garantir la sécurité pour que les établissements d’enseignement soient des espaces sûrs, car il a signé la convention des Nations unies sur le droit des enfants.

Il faut signaler, pendant que le MENFP a fixé la rentrée des classes 2019-2020 pour le 9 septembre à venir, la République dominicaine de son côté a fixé la sienne pour ce 19 août. Toujours en terre voisine, pour les enseignants, la nouvelle année scolaire a commencé quelques jours de cela, soit le 1er août écoulé.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [3563]