S'identifier Contact Avis
 
23.12° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Cris de détresse des parents des malades face à la situation de l’hôpital la providence

Cris de détresse des parents des malades face à la situation de l’hôpital la providence








Les habitants du quartier de Morne Blanc ainsi que plusieurs parents de malades ont lancé hier mercredi 2 octobre 2019 un cri de détresse face à la situation difficile que connaît l’hôpital la providence depuis plusieurs jours. Ils invitent les autorités à intervenir face au décès de plusieurs patients à cause d’un manque d’énergie pour faire fonctionner correctement le plus grand centre hospitalier du département.

L’hôpital la providence des Gonaïves fait face depuis plusieurs semaines à une série de problèmes qui l’empêchent d’offrir tous les services convenablement aux nombreux patients qui attendent d’être soignés. Quoique le directeur a pu assurer la semaine dernière, que les services fonctionnent normalement, les visiteurs du centre hospitalier se plaignent toujours davantage de manque de services dans le système. Causé principalement par un déficit d’alimentation en énergie auquel le centre fait face depuis le début de la rareté du carburant et les mouvements de protestations qui occupent la rue depuis quelques jours.

Plusieurs d’entre eux ont réagi au micro de Frantz Renel Lebrun parmi eux un homme qui exprime son inquiétude parce que l’hôpital renvoie les patients à cause d’une panne d’énergie électrique. Pour lui, c’est un problème sérieux étant donné l’hôpital reçoit des malades venant un peu partout dans le département. Un hôpital comme celui-ci ne devrait pas avoir ce genre de problème même s’il y avait un black out général sur la ville, conclut-il.

« Les gens qui viennent n’ont pas été reçus, femmes enceintes comprises. Certains enfants qui nécessitent de prendre de l’oxygène meurent à cause de ce problème. C’est inadmissible qu’un hôpital ferme ses portes. L’hôpital ne doit pas être politisé, d’ailleurs si quelqu’un est victime au moment des manifestations, il doit trouver un endroit pour se faire soigner. Les médecins sont sur place, mais ils n’ont pas d’électricité pour travailler » a fait remarquer une dame visiblement déçue par la situation.

Un intervenant a pour sa part, relaté un évènement tragique faisant savoir qu’il y avait une femme enceinte qui a été renvoyée de l’hôpital a pu accoucher son enfant dans la voiture en chemin du retour. Malheureusement, l’enfant est tombé par terre et meurt sur le coup. Ce n’est pas le seul, puisqu’il y avait une dame qui venait de la commune d’Ennery qui a perdu elle aussi, son enfant qu’elle a dû mettre au monde dans la voiture qui la transportait. Ils disent être très affectés par la situation. Pour eux, l’hôpital la providence est la référence pour tout le département, il doit être en mesure de recevoir les malades qui ont été référés. Parallèlement, ils demandent aux responsables de la centrale électrique de faire des efforts pour alimenter le centre qui ne se dispose pas d’une source d’énergie renouvelable opérationnelle pour le moment.

À rappeler que la semaine dernière, le directeur a annoncé à la communauté avoir reçu un don de 500 gallons de carburant qui lui a permis de rétablir partiellement les différents services disponibles à l’hôpital. Reste à savoir comment les autorités vont s’arranger pour résoudre ce problème crucial.

Lesly Succès



Articles connexes


Afficher plus [3479]