S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïti-crise : Col-vert appelle à dégager un couloir humanitaire pour sauver des vies

Haïti-crise : Col-vert appelle à dégager un couloir humanitaire pour sauver des vies



L’Association des citoyens protecteurs de l’environnement (Col-Vert Haïti), dans une note de presse rendue publique ce mercredi 13 novembre 2019, tient à inviter « les protagonistes à adopter un comportement responsable et à dégager un couloir humanitaire » afin de protéger des vies. Col-Vert qui croit que la coupe effrénée des arbres contribue à détruire l’environnement, a profité pour rappeler que les problèmes environnementaux sont les problèmes les plus fondamentaux auxquels confronte Haïti.


Les troubles sociopolitiques que connait Haïti ne laissent pratiquement insensible aucune organisation. Dans une note de presse parue ce mercredi 13 novembre 2019, l’Association des citoyens protecteurs de l’environnement (Col-Vert Haïti) se dit constater avec amertume, le peu d’importance accordée à l’environnement durant cette période d’effervescence que traverse le pays, tant à travers les pratiques des acteurs qu’à travers les différentes propositions de sortie de crise.

Pour Col-Vert, les problèmes les plus fondamentaux d’Haïti résident sur le plan environnemental. Car, l’environnement représente une menace constante pour la vie sur tout le territoire national. Pour l’instance qui croit que l’environnement constitue un patrimoine commun, un comportement responsable de la part des protagonistes est une nécessité pour protéger les écosystèmes marin et terrestre, également la biodiversité qui se trouve elle aussi menacée par les pratiques irresponsables constatées lors des dernières semaines.

Selon l’organisation qui plaide pour la promotion, la sensibilisation et la réhabilitation de l’environnement, « la coupe effrénée des arbres, la combustion de déchets et de caoutchouc synthétique contribuent à détruire l’environnement et à polluer encore plus l’air dans les zones urbaines ». L’association a aussi précisé que « 3.8 millions de personnes, dont la majorité dans les pays précaires comme Haïti, meurent chaque année dans le monde, parce qu’ils ont respiré un air pollué ».

D’un autre côté, Col-Vert croit qu’en dépit des carences du système sanitaire haïtien, les problèmes de circulation récurrents et la violence n’ont fait qu’aggraver la situation et appelle les protagonistes à adopter un comportement responsable. « Aussi, Col-Vert croit-il, nécessaire que l’État, la société civile et les citoyens en ce qui les concerne, s’accordent sur la nécessité de protéger la vie en Haïti en dégageant un COULOIR HUMANITAIRE devant permettre aux responsables et autres organismes œuvrant dans le domaine de venir en aide aux populations vulnérables ».

Dans la même lignée, plusieurs autres instances ont aussi plaidé pour la création d’un couloir humanitaire dans ce contexte de ces vastes mouvements de « Pays lock » permettant de venir en aide aux plus vulnérables. C’est le cas, cette semaine, de l’organisation Food For The Poor en Haïti par le biais de son responsable, Mgr Ogé Beauvoir qui se plaint du fait que l’aide alimentaire de son organisation se trouve dans l’incapacité d’atteindre les villes de province.

Le programme alimentaire mondial (PAM) s’est plaint aussi de l’insécurité qui sévit dans le pays empêchant l’aide d’atteindre les plus nécessiteux. « La sécurité en Haïti a entravé les efforts du PAM et d’autres organisations humanitaires pour atteindre les personnes dans le besoin au cours des 7 dernières semaines », a fait savoir Hervé Verhoosel, porte-parole du PAM rapporté le 8 novembre 2019 par le service de Nouvelles de l’ONU.

Toutefois, il faut signaler que l’Association des citoyens protecteurs de l’environnement (Col-Vert Haïti) a appelé pour un « dénouement rapide de la crise actuelle » qui affecte tous les secteurs de la vie nationale.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [3563]