S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Les quartiers pauvres de Cité Soleil se trouvent parmi les zones les plus touchées par l’insécurité alimentaire selon la CNSA

Les quartiers pauvres de Cité Soleil se trouvent parmi les zones les plus touchées par l’insécurité alimentaire selon la CNSA



D’après l’analyse du cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) de la Coordination nationale de la Sécurité alimentaire (CNSA) menée en octobre 2019 au niveau national, pour la période d’octobre 2019 à février 2020, plus de 3 millions de personnes en Haïti sur les 11 millions, ont besoin d’une aide alimentaire urgente. Autrement dit, plus d’une personne sur trois a besoin d’une assistance. Selon la CNSA, les quartiers pauvres de Cité Soleil en milieu urbain figurent parmi les zones les plus touchées par l’insécurité alimentaire.


« L’IPC, selon la Coordination nationale de la Sécurité alimentaire (CNSA), est un ensemble d’outils et de procédures permettant de classer la gravité et les caractéristiques des crises alimentaires et nutritionnelles aiguës ainsi que l’insécurité alimentaire chronique et persistante sur la base des normes internationales ». En effet, pour la période d’octobre 2019 à février 2020, de l’analyse du cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) de la CNSA conduite en octobre 2019 ; 3,67 millions de personnes ont besoin d’une assistance alimentaire. Ce qui fait sur les 11 millions d’Haïtiens, plus d’une personne sur 3 se retrouvent en situation d’aide.

« Parmi les zones analysées, deux se trouvent dans une alerte d’Urgence (IPC Phase 4). Il s’agit du bas Nord-Ouest en milieu rural et les quartiers très pauvres de Cité Soleil en milieu urbain » précise l’étude de la CNSA. L’on rappelle la phase d’urgence ou encore appelée phase 4, c’est l’avant-dernière phase de l’insécurité alimentaire avant de trouver la phase 5 qui est beaucoup plus « Catastrophique ». Plus loin la CNSA ajoute que « la zone présentant le plus fort pourcentage de personnes en situation de Crise et Urgence (IPC Phase 3 et 4) est celle des quartiers les plus pauvres de Cité Soleil avec une proportion de 55 % ».

Pour déterminer les quartiers très pauvres de Cité Soleil, la CNSA s’est référée aux « recommandations de l’étude de cas de Port-au-Prince dans le cadre du “Projet global adaptation à l’urbain”, classifiant les quartiers de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince en des groupes de richesse relative (très pauvre, pauvre, moyen/mieux lotis). Ainsi comme quartiers très pauvres de Cité Soleil, la CNSA cite : « Belecou, Bois Neuf, Boston, Brouklin, Cité Drouillard, Cité Fierté - Linto 1, Cité Linto 2, Cité Gérard, Cité Lumière, Hasco - Village Democratie, Pont-Rouge – Chancerelles et Projet Drouillard”.

En ce qui a trait aux communes partageant le territoire du bas Nord-ouest, on dénote Baie de Henne, Bassin Bleu, Bombardopolis, Jean Rabel et Mole St Nicolas.

Plus loin, La CNSA a tenu à tirer la sonnette d’alarme pour ces zones se trouvant en urgence “IPC Phase 4”. “Ces zones méritent une attention particulière, précise la CNSA, en raison du fait que les ménages en IPC phase 4 ont subi une perte importante de leurs avoirs relatifs aux moyens d’existence, ce qui entraînera des déficits de consommation alimentaire importants à court terme qui pourront occasionner un taux de Malnutrition aiguë très élevé”.

Comme facteurs clés et principaux résultats de l’insécurité alimentaire aiguë courante, la CNSA a mis en valeur le phénomène El Niño durant le premier semestre 2019 provoquant des sécheresses affectant négativement par la suite de la production agricole. “Les troubles sociopolitiques qu’a connus Haïti ces derniers mois ont également eu un effet négatif sur la sécurité alimentaire des ménages en occasionnant des ruptures d’approvisionnement dans la distribution et la hausse des prix des biens de base”, soutient la CNSA arguant plus loin que “si ces problèmes ne sont pas adressés, durant la période de validité de l’analyse, ces ménages risqueront de faire face à une situation bien pire”.

Faut-il signaler que la commune de Cité Soleil fait face aussi à de graves problèmes environnementaux. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur ladite commune dans la nuit du 11 novembre 2019 provoquant des inondations témoignent de cet état de fait. Plusieurs citoyens de la commune, dont le maire, M. Jean Hislain Frédéric, monte au créneau pour lancer un cri au secours adressé à l’État central pour que les organismes comme le MTPTC, CNE, SNGRS puissent se mettre ensemble pour définir un plan afin de curer les canaux... Le Maire a lancé un appel aussi au ministère de l’Environnement, l’invitant à dire un mot sur le problème de la décharge à Truttier.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [3563]