S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Tout savoir sur LEKÒL qui se veut apporter son aide pour sauver l’année scolaire !

Tout savoir sur LEKÒL qui se veut apporter son aide pour sauver l’année scolaire !



Pour faire suite à notre article « LEKÒl, une plateforme mise en place pour une meilleure éducation en Haïti », Wilky Gandy Jean-Louis, Responsable de Technologie et Junette Maxis, en charge des Opérations au sein de ladite plateforme, ont répondu aux questions du Journal, sur cette entreprise sociale qui se veut apporter son aide afin de sauver l’année scolaire. Passant par l’équipe sur qui fait fonctionner la plateforme aux perspectives futures comme toucher le plus grand nombre d’étudiants dans le pays, ces membres fondateurs de LEKÒl ont donné, entre autres, des explications très utiles afin que les utilisateurs puissent s’en servir facilement.


Le National (L.N.) : Vous avez dit que la plateforme LEKÒL est fondée en mai 2017 et est composée de jeunes… Mais en substance, quels sont les noms qui cachent derrière cette plateforme et qui le fait fonctionner ?

LEKÒl (L.) : L’équipe de LEKÒL est composé d’une douzaine de personnes y compris les 3 membres fondateurs : Wilfrid MAXIS, WilkyGandy JEAN-LOUIS et Junette MAXIS.

Quelques membres du Staff de LEKÒL

1) Wilfrid MAXIS, PDG

2) Junette MAXIS, Opérations

3) WilkyGandy JEAN-LOUIS, responsable de Technologie

4) Pascale Nadia CANTAVE, responsable Vente et Marketing

5) Michmana BASQUIN, Communication

6) Jean Daboul MAXY, Technologie

L.N. : Pourquoi avez-vous appelé la plateforme « LEKÒL » d’où vient ce nom »

L. : L’origine de ce nom est liée, entre autres, à l’objectif de la plateforme et la question « Èske’w sou lekòl ? ». Car dès le commencement, le projet a eu pour objectif d’être utile à tous les acteurs d’un établissement scolaire (Élève, Professeur, Directeur, etc.). De plus, poser la question « Èske’w sou lekòl ? » à quelqu’un ne revient plus seulement à lui demander s’il fournit de bons résultats, mais aussi s’il utilise la plateforme Lekòl pour améliorer ces derniers. Ainsi, il nous est apparu logique de choisir le nom « LEKòL ». De plus on avait préféré que le nom soit en créole pour refléter le fait que c’est une initiative venant d’Haïti.

L.N. : À partir de quel âge peut-on utiliser la plateforme LEKÒL ?

L. : Les élèves en secondaire peuvent utiliser la plateforme et les élèves en primaire sur la supervision d’un parent ou responsable.

L.N. : Que faire pour utiliser la plateforme après avoir monté sur le site www.lekol.ht ?

L. : La version de base de la plateforme peut être accédée gratuitement via mobile ou web. Cependant une autorisation spéciale doit être fournie à une institution qui veut avoir accès à la version complète qui est payante.

Mobile :

1. Télécharger LEKÒL sur Playstore

2. Se connecter avec un compte Facebook, Google, ou créer un nouveau compte.

3. Choisir un sujet du programme du Ministère de l’Éducation pour s’entraîner
Web : Après avoir accédé au site www.lekol.ht, la personne doit :

4. Cliquer sur le bouton Accéder à la plateforme.

5. Se connecter avec un compte Google ou Facebook, ou créer un nouveau compte.

6. Une fois connecté, Commencer à utiliser la plateforme (prendre des quiz, ajouter des contenus, etc.)

Aussi, la version mobile iOS de la plateforme sera bientôt disponible sur App Store.

L.N. : Est-ce vous pouvez illustrer pour moi en un exemple clair, les résultats obtenus au cours de ces deux années d’existence à partir de gens témoignent leur satisfaction de l’utilisation de la plateforme ?

L. : En mai 2017 et mai 2018, LEKÒL a organisé, via sa plateforme, un génie national baptisé Génie LEKÒL où des élèves des dix départements du pays ont participé. Les participants particulièrement ceux préparant les examens officiels n’ont pas caché leur satisfaction en expliquant comment ce génie à travers la plateforme a beau contribuer à leur réussite.

Les professeurs qui utilisent la plateforme ont surtout témoigné des heures qui ont été re-ajouté à leur temps. Ils peuvent désormais effectuer surtout plus des évaluations formatives régulièrement puisqu’ils n’ont plus à corriger des dizaines ou centaines de papiers suivant le nombre de leurs classes.

Pendant la période de crise « Pays Lock », plusieurs professeurs et élèves utilisent la plateforme LEKÒL pour assurer les évaluations des élèves bien qu’ils ne peuvent se rendre aux locaux de l’établissement. Ces utilisateurs ne cachent pas leur satisfaction.

Les utilisateurs de la plateforme sont non seulement fiers de cette plateforme faite en Haïti, par des Haïtiens et adaptée à la réalité, mais aussi de la convivialité et la facilité d’utilisation.

L.N. : En termes débours, combien cela vous a pris pour monter la plateforme ? Des partenaires ? Comment faites-vous pour soutenir les coûts de fonctionnement ?

L. : Après plusieurs années en conception et test, les fondateurs de LEKÒL ont lancé le projet pilote en mai 2017. Dans l’année suivante, en 2018, quelques amis locaux et internationaux ont exprimé leur intérêt à supporter l’initiative, ce qui a permis à l’équipe de répondre aux coûts de fonctionnement de la plateforme. La plateforme a aussi reçu du support et service technique de quelques entités telles qu’Amazon. Il faut noter aussi que cette initiative n’aurait pas vu le jour sans la collaboration de plusieurs anciens professeurs et directeurs, directrices d’écoles en Haïti.

Il faut noter qu’il y’a deux versions de la plateforme, une qui est gratuite et accessible à tous, et une autre version payante qui permet à une institution de créer un espace uniquement pour ses élèves, professeurs et membres de l’administration et faire une utilisation complète des fonctionnalités de la plateforme.

L.N. : Étant donné que le créole est notre langue vernaculaire, qu’est-ce qui empêche la plateforme d’être dans cette langue qui pourrait bien faciliter l’apprentissage ?

L. : En fait il n’y a pas vraiment un empêchement à avoir la plateforme en créole, au contraire c’est une tâche que l’équipe adresse actuellement. Cependant, il est important de noter qu’actuellement un professeur peut ajouter des contenus en créole pour ses élèves. Nous avons voulu offrir aux professeurs le choix libre de décider ce qu’ils veulent mettre à la disposition de leurs élèves et dans quelle langue. Les contenus actuels sur la plateforme inclus le français et le créole, telles que des questions en mathématiques, économie et d’autres disciplines.

Le National (L.N.) : Vous avez des perspectives pour le futur pour la plateforme ? Si oui, quelles sont-elles ?

LEKÒl (L.) : Oui effectivement il y en a.

Premièrement, nous voulons que la plateforme soit plus accessible à beaucoup plus d’étudiants dans le pays particulièrement dans les villes de province.

Deuxièmement, nous voulons que la plateforme soit une référence pour les principaux acteurs du milieu éducatifs.

Troisièmement, nous voulons continuer à offrir encore plus de valeur à nos utilisateurs suivant leurs demandes.

N.B : les questions ont été répondues par Wilky Gandy JEAN-LOUIS, responsable de Technologie, et Junette MAXIS, chargée des Opérations pour le compte de la plateforme LEKÒl.

Propos recueillis par :
Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [3563]