S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Covid19 : l’heure de la pratique du journalisme utile en Haïti ?

Covid19 : l’heure de la pratique du journalisme utile en Haïti ?



La maladie de la Covid19 n’épargne pratiquement aucun pays dans le monde jusqu’à ce jour. C’est pour l’heure actuelle plus de 300 mille décès dans le monde et environ cinq millions de contaminés. En Haïti, on s’achemine lentement mais sûrement vers le chiffre fatidique de deux mille d’infectés et quatre dizaines de personnes testées positives à la Covid19 décédées.

Le déficit de communication lié à la mauvaise gestion par l’administration en place de la Covid19, les désinformations atteignant un point culminant dans la crise et les nombreuses sources d’informations à traiter font des journalistes les véritables maîtres du jeu en ce temps. Toutefois, un constat s’impose. Les journalistes semblent ne pas maîtriser toute l’ampleur de la situation. Entre la ruée vers la facilite et la définition de fausses priorités, la société place les journalistes en marge de leur fonctionnement à l’idéal. L’utilité manque au travail des professionnels de la presse.

Covid19, serait-ce l’heure de la pratique du journalisme utile en Haïti ? Tel a été le sujet en débat sur lequel la radio Top Haïti a convié Obed Lamy, éditeur en chef de l’agence Enfo Sitwayen. Il a été l’invité de ce show radiophonique hebdomadaire diffusé en duplex tous les samedis matin entre 8h et 10h sur les ondes de la radio TOP HAÏTI et sur D’S FM 104.7 en son édition du samedi 23 mai 2020.

L’éditeur en Chef d’Enfo Sitwayen a salué le boulot effectué par les journalistes haïtiens qui, contre vents et marées, ne ménage aucun effort pour informer la population. Sur le concept même de « journalisme utile », Obed Lamy a précisé qu’il n’y a pas de journalisme qui ne soit utile. « S’il n’est pas utile, il n’est pas du journalisme », a martelé le jeune journaliste qui fait sa maîtrise dans le domaine présentement. Le caractère de tout travail de presse, à son avis, doit revêtir de l’utilité.

Obed Lamy conseille aux journalistes de tenir compte de toutes les facettes de la crise sanitaire due à la propagation du nouveau coronavirus dans le monde. « C’est le meilleur moment de mettre l’emphase sur les problèmes sociaux dans le domaine de la santé dans le pays par des reportages », pense-t-il.

Godson Lubrun




Articles connexes


Afficher plus [3849]