S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Sterline Sama Lindor obtient le grade de docteure en philosophie

Sterline Sama Lindor obtient le grade de docteure en philosophie



Sterline Sama Lindor a présenté lundi dernier sa thèse de doctorat sur « Le Sublime chez Giambattista Vico, de l’Esthétique à la Politique : sublime, rhétorique et politique dans la philosophie vichienne ». L’objectif principal de ce travail était d’analyser les variations du sens du sublime chez Vico et de déterminer comment le sublime comme moment déclencheur de l’andar raccogliendo, l’aller en rassemblant, participe à la fondation de la communauté politique. Après plusieurs années de recherches, elle est désormais docteure en philosophie.


Ce travail doctoral soutenu brillamment par Sterline Sama Lindor s’inscrit dans la continuité d’un mémoire qu’elle a rédigé dans le cadre du Master de philosophie de l’Université Paris 8 délocalisé à l’École Normale Supérieure de Port-au-Prince. « C’est à ce moment que j’ai eu la chance de découvrir l’œuvre de Giambattista Vico grâce aux enseignements dispensés par le Professeur Georges Navet. Ainsi ai-je découvert une autre dimension de l’activité poétique qui m’a amené à consacrer mon mémoire de Master 2 à l’analyse du concept vichien de la poésie », a-t-elle expliqué.

Dans la première partie de sa thèse, elle a tenté de montrer que Vico invente une esthétique essentiellement orientée vers le sublime. Ce qui lui permet de repenser le rôle de l’imagination et de la mémoire, dans la quête de la vérité. « C’est d’ailleurs ce qui nous a fait penser à la Critique de la raison pure où Kant pose les bases de la connaissance en partant du sensible», argumente-t-elle avant d’ajouter que Kant se rapproche de Vico parce qu’ils ont tous les deux redéfini le rapport de l’esprit humain au vrai. « Ils placent l’imagination et la mémoire, deux facultés que certains philosophes de la modernité, dont Descartes ont tenté d’occulter, au centre de leur réflexion. Toutefois, il suffit d’évoquer les universaux fantastiques pour saisir l’opposition entre Vico et Kant ».

Dans la deuxième partie de la thèse, la philosophe a voulu mettre en exergue le lien étroit que Vico établit entre éducation et rhétorique. Selon elle, Vico fonde son projet éducatif sur le partage et la transmission. « Le savoir doit être transmis suivant un ordre bien précis. De ce fait, suivant l’ordre que préconise Vico la topique doit précéder la critique. Sa définition de la topique dépasse largement celle de l’éloquence, car elle est l’instrument qui favorise l’accès au vrai. C’est pourquoi il critique les modernes qui introduisent la recherche de la vérité par la critique ».

Sterline Sama Lindor a souligné que tous les philosophes s’entendent sur le fait que, pour se maintenir, les Républiques populaires ont besoin d’héroïsme dans la dernière partie de sa recherche. « C’est ce que Vico a compris lorsque dans le De mente héroïca, il invite ses étudiants à s’élever à la grandeur. Son projet était de former une élite qui soit capable de s’investir dans les affaires publiques (…). Il revient donc à l’enseignant, par son enseignement, de participer à l’élévation de l’âme de ses élèves. C’est d’ailleurs ce rôle qu’il a joué dans le De mente héroïca », a-t-elle expliqué.

Ce travail l’a permis d’analyser en profondeur l’œuvre du philosophe napolitain et de cette façon, a pu mettre en avant l’originalité de sa pensée. Contrairement à d’autres philosophes de son époque, la docteure en philosophe explique que Vico se propose d’étudier le devenir humain à partir du minimum des matériaux : « une imagination vigoureuse et un conatus qui propulse cette imagination vers le vrai. C’est de cette façon que l’homme primitif fera son entrée dans l’humanité. Aussi, a-t-il permis à des historiens comme Michelet et Quinet notamment de repenser la place de l’homme dans la création du monde civile ».

Enfin, si son travail ne se porte pas forcément sur Haïti, Sterline Sama Lindor croit que réfléchir sur ce moment crucial de la politique l’offre, par la même occasion, de nouvelles perspectives de réflexion. Car, ce travail, dit-elle, nous invite à interroger le sens des révolutions qui ont marqué l’histoire en Europe et les sociétés postcoloniales, notamment la société postcoloniale haïtienne ». Encore une fois, félicitations docteure !

Jocelyn BELFORT
Doctorant en Information et Communication




Articles connexes


Afficher plus [3919]