S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

MESSAGE AUX ACTEURS DE COOPÉRATION, D’INTERVENTION HUMANITAIRE ET DE DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

MESSAGE AUX ACTEURS DE COOPÉRATION, D’INTERVENTION HUMANITAIRE ET DE DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI



À vous toutes et tous qui intervenez dans les domaines de l’humanitaire et/ou du développement en Haïti. Que vous soyez opérateur ou financeur, vous partagez la responsabilité morale de porter assistance au peuple haïtien tout en préservant ses droits les plus fondamentaux à la dignité et au respect, son intégrité morale et physique, son identité culturelle.

L’arrêté présidentiel du 10 juillet 2013 interdit la commercialisation et l’utilisation des contenants alimentaires en polystyrène expansé en Haïti (styrofoam). 7 ans après, force est de constater que cet arrêté n’arrête ni les contrebandiers ni les corrompus qui alimentent un trafic illégal qui ne bénéficient qu’à un petit clan bien protégé.

En utilisant les produits en styrofoam, vous êtes non seulement hors la loi, mais surtout vous contribuez directement aux circuits mafieux de contrebande, qui ne servent aucunement le développement du pays ni le bien-être des Haïtiens et des Haïtiennes.
Les impacts négatifs du styrofoam sur la santé humaine, l’environnement, l’agriculture, l’économie, les risques et désastres ont été largement étayés par des études scientifiques et autres témoignages que nous vous invitons à suivre sur la page Facebook du GAFE Haïti...

Il vous revient d’être extrêmement vigilant-e ; votre organisation ne l’utilise peut-être pas directement. Peut-être même qu’elle l’interdit dans ses locaux ou dans ses lignes directrices. Et pourtant, il est partout ! Vos bénéficiaires, vos sous-traitants, vos services traiteurs, vos agents de sécurité, vos chauffeurs, vos propres employé-es sont nombreux à l’utiliser, à votre insu. Mais c’est bien l’image de votre institution qui est salie.

Certain-es parmi vous ont d’ores et déjà rejoint notre plaidoyer pour le bannissement total, définitif et inconditionnel du styrofoam en Haïti. Dans ce cas et si ce n’est déjà fait, faites-vous connaître et affichez vos convictions environnementales !

Pour les autres, nous les invitons à questionner leur pratique sociale et à préserver leur intégrité et celles de leurs bénéficiaires en renonçant catégoriquement à l’utilisation du styrofoam dans le cadre d’actions humanitaires et/ou de développement puisqu’elles sont totalement incompatibles et éthiquement inacceptables.

Il y va de votre crédibilité et de celle de l’institution que vous dirigez…

David Tilus
Directeur exécutif
Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement (GAFE Haïti)




Articles connexes


Afficher plus [3919]