S'identifier Contact Avis
 
22° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Les bienfaits du yoga

Les bienfaits du yoga



Le yoga, un mot sanskrit qui signifie « union, joug, méthode », « mise au repos », est l'une des six écoles orthodoxes de la philosophie indienne āstika dont le but est la libération (moksha) du corps et de l’esprit. C'est une discipline ou une pratique visant, par la méditation, l'ascèse et les exercices corporels, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel.

Originaire de l’Inde, le yoga est devenu une pratique tellement populaire et cosmopolite au point qu’il est maintenant impossible de trouver à l’heure actuelle un pays au monde où l’on ne propose pas de cours de yoga. La pratique du yoga qui pourrait remonter au IIème siècle avant J.C. (certains disent au 3e millénaire avant J.C.) cherche, par la méditation et des exercices corporels, à unir les aspects physique, psychique et spirituel de l’être humain. En Orient, le mot yoga désigne tout cheminement spirituel, mais il ne faut pas croire comme on a tendance à le faire en Occident que le yoga se réduit simplement au yoga corporel (ou hatha yoga) et à ses dérivés. Le yoga se veut une voie d'éveil à sa totalité d'être.

L’enseignement du yoga englobe les techniques de respiration, le yoga-nidra (les techniques de relaxation, d’intériorisation et de méditation) ainsi que les paradigmes de la connaissance de soi et de la réintégration du divin dans sa vie. Le yoga est une voie de réunification de l'être humain qui le mènera ensuite à l'unité.

En 2014, l'ONU avait décrété, par la résolution 69/131 prise le 21 juin, la « Journée internationale du yoga », sous l'impulsion du Premier ministre indien nationaliste Narendra Modi, reconnaissant ainsi la popularité mondiale du yoga qui apporte à notre corps et a notre esprit l’équilibre dont ils ont besoin. Deux ans plus tard, le 1er décembre 2016, l’UNESCO avait inscrit le yoga au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.

De nos jours, le succès du yoga à travers le monde est tel que ses pratiques font l'objet de diverses critiques, portant principalement sur leur exploitation commerciale dans le monde occidental et le risque de dévoiement sectaire.

Voici, à l’intention de tous, treize raisons de s’initier au yoga dont on peut dire qu’il est une pratique qui a tout bon et dont on connait de l’Antiquité à nos jours, les noms de quelques-uns des plus grands maîtres comme Adi Shankara (788-820), T. Krishnamacharya (1888-1989), B.K.S. Iyengar (1918-2014).

Réduction du stress

Le yoga est connu pour sa capacité à réduire le stress et à favoriser la relaxation, notamment par la baisse niveaux de cortisol dans l’organisme qui est l’hormone liée au stress. Plusieurs femmes qui se considéraient en difficulté émotionnelle avaient enregistré au bout de trois mois des niveaux de cortisol beaucoup moins élevés. Elles se sentaient moins stressées, moins fatiguées, moins anxieuses et moins déprimées.

Au total, qu’il soit utilisé seul ou en complément d’autres activités pour réduire le stress, telles que la méditation, le yoga peut être une méthode très favorable et efficace.

Soulagement de l’anxiété

Beaucoup de personnes commencent la pratique du yoga pour gérer leur anxiété, ce qui est une bonne idée car plusieurs études indiquent qu’il aide effectivement à soulager le trouble anxieux.

Selon certaines études portant sur des personnes souffrant de stress post-traumatique, plusieurs femmes qui pratiquaient du yoga une fois par semaine présentaient au bout de deux mois des symptômes moins élevés de stress post-traumatique. En plus, 52% des celles-ci ne répondaient plus aux critères qui caractérisent le stress post-traumatique du tout.

Réduction des inflammations

Le yoga n’est pas uniquement bénéfique à la santé mentale, mais aussi à la santé physique à travers notamment la réduction des inflammations. L’inflammation est une réponse immunitaire normale, mais une inflammation chronique est problématique, car elle peut mener à des maladies telles que le diabète, les maladies cardiaques et le cancer.

Une recherche menée en 2015 qui avait divisé 218 sujets en deux groupes (ceux qui faisaient du yoga régulièrement, et ce qui n’en faisaient pas) où les deux groupes ont été soumis à des exercices modérés et énergiques mis au point pour augmenter le stress avait révélé que ceux qui faisaient du yoga avaient moins d’indicateurs de réaction inflammatoire que ceux qui n’en faisaient pas. Parallèlement, une autre étude a montré que douze semaines de yoga aidaient à réduire les indicateurs d’inflammation chez les femmes ayant vaincu le cancer du sein.

Amélioration de la santé cardiaque

Plusieurs études tendent à démontrer que le yoga peut améliorer la santé cardiaque et protéger efficacement le cœur contre les maladies. Il a été observé que parmi des individus de plus de 40 ans ceux qui faisaient du yoga depuis 5 ans avaient une tension artérielle et un rythme cardiaque moins élevé que les autres.

D’autres travaux semblent prouver que la pratique du yoga, en complément d’un mode de vie sain, pourrait ralentir la progression des maladies cardiaques ainsi que la hausse du taux de cholestérol. Plusieurs participants ont eu une baisse de 23% de leur cholestérol total et de 26% de leur mauvais cholestérol LDL. De plus, 47% des patients ont eu un arrêt de la progression de leur maladie cardiaque.
Amélioration de la qualité de vie

Le yoga est de plus en plus utilisé pour améliorer la qualité de vie des individus. Une étude menée auprès de séniors a montré que ceux qui ont pratiqué du yoga pendant six mois avaient bénéficié d’une amélioration de leur qualité de vie bien plus significative que ceux qui avaient fait de la marche. Le yoga avait aussi amélioré la qualité de leur sommeil et leur humeur.

D’autres études se sont intéressées à l’amélioration de la qualité de vie des personnes souffrant de cancer par le yoga. Ainsi, il a été observé que chez des femmes souffrant du cancer du sein, le yoga les aidait à réduire les symptômes de la chimiothérapie tels que la nausée et les vomissements, tout en améliorant leur qualité de vie de manière générale. De même, des femmes souffrant de cancer du sein ressentaient moins de douleurs et d’épuisement après huit semaines de yoga. D’autres études ont prouvé que le yoga aide à améliorer le bien-être spirituel, la qualité du sommeil et la sociabilité des patients souffrant de cancer, tout en réduisant leurs symptômes d’anxiété et de dépression.

Réduction des symptômes de dépressions

Certaines études tendent à démontrer que le yoga aurait des effets antidépressifs et contribuerait de réduire les symptômes de la dépression. Parce que le yoga arrive à faire baisser les niveaux de cortisol, l’hormone liée au stress qui influence les niveaux de sérotonine, le neurotransmetteur souvent associé à la dépression. Une étude a trouvé que la pratique pendant deux semaines de Sudarshan Kriya, un type de yoga qui se concentre sur le rythme de la respiration, aidait les participants d’un programme de dépendance à l’alcool à réduire leurs niveaux de cortisol et de symptômes de dépression. Ils avaient aussi des niveaux plus bas d’hormones corticotrope, une hormone qui stimule la production de cortisol.

Réduction des douleurs chroniques

Les douleurs chroniques affectent des millions de personnes avec des problèmes allant des blessures à l’arthrose. De plus en plus d’études indiquent que le yoga peut aider à soulager les douleurs chroniques. Par exemple, chez des sujets souffrant du syndrome du canal carpien qu’on avait divisés en deux groupes : un groupe a reçu une attelle pour le poignet et l’autre qui avait suivi des cours de yoga pendant huit semaines la pratique du yoga avait été plus efficace dans la réduction de la douleur et dans le renforcement de la poignée que l’attelle. De même, le yoga diminuait la douleur et améliorait les fonctions physiques des participants avec de l’arthrose du genou ou gonarthrose.

Amélioration de la qualité du sommeil

Il a été démontré que le yoga peut améliorer la qualité du sommeil. Ainsi, les personnes qui pratiquent le yoga s’endorment plus rapidement, dorment plus longtemps et se sentent plus reposés que les autres. L’action exacte du yoga sur le sommeil n’est pas encore totalement prouvée, mais il est légitime de croire que cette pratique favorise la sécrétion de mélatonine, une hormone qui régule le sommeil et l’éveil. De plus, comme on l’a déjà souligné ci-devant, le yoga a des effets non-négligeables sur l’anxiété, la dépression, les douleurs chroniques et le stress, tous des facteurs importants dans les troubles du sommeil.

Amélioration de la souplesse et de l’équilibre

Beaucoup de personnes ajoutent du yoga à leur routine sportive pour améliorer leur souplesse et leur équilibre. Il a été prouvé que le yoga peut aider à améliorer la performance sportive en utilisant des positions spécifiques qui se concentrent sur l’équilibre et la souplesse. Une autre étude qui divisait des sujets âgés en deux groupes : un groupe devait faire du yoga, l’autre de la callisthénie, un type de renforcement musculaire. Au bout d’un an, les participants du groupe de yoga avaient augmenté leur souplesse quatre fois plus que le groupe de callisthénie. Il en est de même pour l’amélioration de l’équilibre et de la mobilité des personnes âgées.

Amélioration de la respiration

Pranayama, la respiration rythmique du yoga, est une pratique qui cherche à contrôler le rythme respiratoire par des techniques particulières. Une observation sur 287 étudiants suivis sur 15 semaines avait conclu qu’à la fin de l’étude ils avaient augmenté sensiblement leur capacité pulmonaire totale. Une autre étude a trouvé que la pratique de Pranayama améliorait les symptômes et les fonctions pulmonaires des patients souffrant d’asthme modéré. Améliorer la respiration peut favoriser l’endurance, optimiser la performance sportive et aider à garder un cœur et des poumons en bonne santé

Soulagement des migraines

Plusieurs études suggèrent que le yoga, utilisé comme une thérapie complémentaire, peut aider à réduire, généralement au bout de trois mois et de manière significative, la fréquence, l’intensité et la douleur des migraines des migraines. De même, la combinaison du yoga utilisée en parallèle avec des traitements conventionnels contre la migraine avait abouti à une baisse de la fréquence et de l’intensité des crises migraineuses il semblerait que le yoga aide à stimuler le nerf vague, qui est efficace dans le soulagement des migraines.

Promotion d’habitudes alimentaires saines

Manger en pleine conscience est une pratique qui invite les individus à être vraiment présents au moment où ils mangent. Il s’agit de faire vraiment attention au goût, à l’odeur et à la texture de la nourriture et de faire attention à nos pensées et sensations au moment de la manger. Cette pratique alimentaire est extrêmement saine et aide à contrôler le niveau de glucose dans le sang, favorise la perte de poids et traite les comportements alimentaires inadaptés.

Le yoga se concentre beaucoup sur la notion de pleine conscience et des études tendent à montrer que cet aspect du yoga peut favoriser des habitudes alimentaires plus saines. On a constaté que des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire ont vu réduire les symptômes desdits troubles et leur préoccupation vis-à-vis de la nourriture.

Enfin, pour les personnes souffrant d’hyperphagie (un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par une alimentation excessive et compulsive), le yoga semble aider à réduire les phases hyperphagiques chez les participants tout en favorisant une augmentation de l’activité physique et une légère perte de poids.

Renforcement musculaire

En plus de favoriser la souplesse, le yoga est un sport bénéfique au renforcement musculaire. Il a été observé que des personnes ayant pratiqué 24 cycles de salutation au soleil (un mouvement de base qui est utilisé lors de l’échauffement) six jours par semaine pendant 24 semaines avaient bénéficié d’un renforcement musculaire non négligeable, d’une augmentation de leur endurance et aussi de perte de poids. De même, chez les femmes qui pratiquaient le yoga, on avait enregistré une réduction de l’indice de masse grasse.
Conclusion

Il n’est plus à démontrer l’utilité du yoga pour soulager, voire contribuer à la guérison de nombreuses maladies qui affectent sournoisement le corps humain ainsi que le moral de plusieurs individus. En effet, de nombreux témoignages, de par le monde rendent hommage à cette technique vieille depuis plus de deux millénaires. En l’absence de salle de yoga, grâce aux techniques modernes de vidéographie, on peut pratiquer le yoga à la maison, seul ou en groupe, pour améliorer sa santé physique et mentale. Au yoga, chers lecteurs pour vous sentir mieux comme moi !

N.B: Il s'agit d'un résumé d'un texte de Thérapeutes magazine.

Jean SAINT-VIL
jeanssaint_vil@yahoo.fr.




Articles connexes


Afficher plus [4165]