S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Autour des nouveaux décrets réformant l'enseignement supérieur en Haïti

Autour des nouveaux décrets réformant l'enseignement supérieur en Haïti



Alors que, dans le monde entier, les écoles peinent à rouvrir, de nouvelles données de l’ONU indiquent qu’en 2019, 43% des écoles à travers la planète n’avaient pas accès à des installations de base pour le lavage des mains, équipées de savon et d’eau.


Trois (3) nouveaux décrets réglementant l’enseignement supérieur dont l’un porté spécifiquement sur l’Organisation, le fonctionnement et la modernisation de l’enseignement supérieur ont été adoptés par l’administration Moise-Jouthe. Ils ont été publiés dans les colonnes du 30 juin 2020.Providence Christophe, docteur en économie et responsable de l’Institut Universitaire des Sciences (IUS) qui est un nouveau centre d’enseignement supérieur de standard international qu’il estime être en règle avec ces nouvelles dispositions.

Ces dispositions exigent aux institutions œuvrant dans l’enseignement supérieur la mise en place en termes de gouvernance, transparence et lisibilité selon Providence Christophe. Encadrement et accompagnement d'étudiants, la diplomation et orientation stratégique axée sur la performance sont les problèmes auxquels les décrets en question apportent, de l’avis du docteur Christophe, des éléments de solution.

Comme toute œuvre humaine, l’adoption de ces décrets comporte énormément de lacunes, mais devait être saluée par l’ensemble des membres de la corporation universitaire si l'on en croit le responsable de l’IUS. « Ils viennent réguler un secteur qui avait tant besoin de normes », martèle-t-il en participant à l'émission radiophonique hebdomadaire Top Haïti le samedi 8 août 2020. Ce show radiophonique, rappelons-le, est diffusé tous les samedis matins entre 8h et 10h sur les ondes du 104.7 FM et sur la radio en ligne top Haïti hébergée sur la plateforme zeno.

Au ministère de l’Éducation nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), selon les prescrits de ces dispositions décrétales et citées par le professeur Providence Christophe, se loge dorénavant une Agence nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique (ANESRS) chargée de l'Enseignement Supérieur. Cette démarche favorise l'inscription de l’Université haïtienne au concert de grands universitaires à l'échelle internationale a précisé l’enseignant-chercheur.

Un stage obligatoire pour les étudiants finissants tel est le prescrit de l’un de ces décrets nouvellement adoptés. Providence Christophe félicite une telle initiative tenant compte des problèmes d'insertion au marché du travail des diplômés des centres universitaires privés et publics de la place. Il croit, par cette nouvelle disposition, les jeunes étudiants ont une entrée honorable dans les institutions.

Godson Lubrun




Articles connexes


Afficher plus [4009]