S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Le 47e anniversaire de l’Institut national de formation professionnelle (INFP) grandiosement célébré

Le 47e anniversaire de l’Institut national de formation professionnelle (INFP) grandiosement célébré



Sous de chauds applaudissements et dans une atmosphère sereine et de fête à Juvénat, Pétion Ville, sous un décor époustouflant ; les employés ont fêté les 47 années d’existence de l’Institut National de Formation professionnelle le vendredi 9 octobre 2020. À cette occasion, une messe d’Action de grâce a été célébrée, où le révérend père Fitho Rondel, dans son homélie de circonstance, parlait du rôle de l’INFP et ce qu’il représente pour le pays, dans le sens que cet institut devrait être la boussole de la formation professionnelle. Le célébrant avait mis l’accent sur le côté festif du 47e, tout en demandant à Dieu de bénir les dirigeants et tous les techniciens sans oublier les bailleurs.

De son côté, le directeur général de l’INFP, M. Dikel Delvariste, dans son discours de circonstance a salué la présence de tous les employés principalement des invités d’honneur, tels que : M. Martin Jaberg, directeur de Caritas Suisse, M. Wiliam Savary, représentant de la Secrétaire d’État à la Formation, M. Jackson Pléteau, représentant du ministre de l’Éducation nationale ainsi qu’une représentante du Premier ministre. M. Delvariste poursuit pour dire qu’il va travailler pour que la formation des apprenants soit en adéquation avec le marché du travail et du même coup permettre à l’Institut National de Formation professionnelle d’être plus actif au service de la population haïtienne.

De plus, le DG a profité de l’occasion pour décerner des certificats d’honneur et mérite à plusieurs vétérans du Système national de Formation professionnelle pour leurs services rendus à ladite institution. Il s’agit de : M. Alnéus Jean Charles, Responsable de programmes de formation pour ses 37 années de carrière, M. Luckner Daphnis affectueusement Père Louko, du personnel de soutien pour ses 25 années de carrière, M. Jean Marie P. Léveillé, conseiller au Secrétariat technique, pour ses 33 années de carrière, Madame Yolette Bélice, Assistante-chef de service pour ses 28 années de carrière, M. Jean Jacques Fréro Dumele, ancien directeur des opérations et actuel responsable du Secrétariat technique pour ses 37 années de carrière. Également une directrice d’un centre public de formation professionnelle.

Le directeur général a monté à l’occasion une commission d’organisation pour le 47e avec des représentants de plusieurs services de l’institution, impliquant la direction générale ainsi que les trois (3) directions techniques. Tout ceci, pour la pleine réussite de ces festivités. Tous les employés du bureau central ont reçu un cadeau de la part du directeur général. Fort de ce constat, un ancien, d’une trentaine d’années de service nous confie sous le couvert de l’anonymat en souriant « Il faut donner à César ce qui est à César, s’exclame-t-il, c’est pour la première fois qu’un DG commence à penser aux plus faibles de la boîte. Espérant qu’il aura l’amabilité de se pencher sur les cas de plusieurs cadres qui pourront bien servir l’institution à d’autres positions ! »

En effet, pour mieux situer un tel évènement, il est nécessaire de retracer en peu de mots le parcours de l’INFP de sa création à date. De 1973 à 2005 l’Institut fonctionnait dans ses locaux du côté de Varreux, Cité Soleil, plus connu sous le nom de campus Centre Pilote, mais avec la détérioration de la situation socio politique de la zone, les dirigeants de l’époque sont contraints de laisser Varreux pour aller s’installer de façon provisoire au local du collège Le Normalien, Bois Verna. Notant qu’il s’agissait d’une solution palliative ; l’école fonctionnait et de manière parallèle l’INFP occupait une partie de ses locaux. Au bout de quelques mois, ils ont dû laisser pour le local de Delmas 60. Après y avoir passé 14 années, en mars 2019, les responsables ont fait choix du local de Juvénat, Pétion Ville, l’endroit où s’est tenu le 47e anniversaire de l’INFP.

Pour avoir une idée plus approfondie de la formation professionnelle du pays et les dirigeants qui ont desservi l’INFP, prière de lire l’article : Formation professionnelle en Haïti, une histoire passionnante et enrichissante, publié dans les colonnes du journal Le Nouvelliste le 17 janvier 2020 et aussi disponible sur Google…)

In fine, c’était une belle fête où plusieurs employés de l’institution ont démontré leurs talents cachés avec enthousiasme au travers de : défilé de mode, chansons, sketch, poésie, etc. Sur ce, comment ne pas remercier : Jean junior Lubin, Pauléus Louis, Mie Michelle Léveillé, Wenyla Elischama Edmond, Standley Délius, Louisy Farah Emmanuelle C., Myriam Charles, Félix Bossuet, Camille Diovany, Rigaud Louissaint, Weendy Eugène, Doizin et Wedson pour ne citer que ceux-là !

Tout le monde admet que cette fête est une occasion d’unir les employés du système tant bouleversé dans les jours passés par de différents mouvements. Où sera l’INFP lors de son demi-siècle d’existence  se demande-t-on ? Les festivités autour du 50e se tiendront-elles dans les locaux propres de l’INFP ou ailleurs ?

Chers amis lecteurs, voici autant de questions auxquelles nous attendons impatiemment de réponses de nos dirigeants ! Nous entendront-ils de manière effective ?

Regardons tout simplement l’avenir !

Ruben Sanon
sanonruben@yahoo.com




Articles connexes


Afficher plus [4123]