RTPacific Contact Avis
 
29.19° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

L’organisation Enfance Haïti a réalisé deux (2) journées de clinique mobile gratuitement à l’intention des femmes dans le Sud-Est du pays, les 26 et 27 février 2021.

L’organisation Enfance Haïti a réalisé deux (2) journées de clinique mobile gratuitement à l’intention des femmes dans le Sud-Est du pays, les 26 et 27 février 2021.



Oeuvrant dans le cadre général de l’amélioration du bien-être de la famille, du respect des droits des enfants, de l’éducation et du développement, Enfance Haïti a décidé,par cette initiative, d’apporter un appui médical aux femmes vulnérables du Sud-Est et leur donner ainsi un regain d’espoiren vue de leur épanouissement. Une action significative qui tombe à point nommé dans une communauté rongée par la précarité, en prélude à la journée du 8 mars consacrée partout à travers le monde à la célébration de la lutte des femmes.

Aménagée pour l’occasion, l’ancienne résidence de la famille Roger Zenny, est équipée d’une salle d’attente, d’une salle de consultation, d’une salle d’examen, d’une salle d’urgence et d’une pharmacie. Une vingtaine de personnels de santé, médecins et infirmières, se sont joints à l’initiative, sous la coordination de l’organisation Enfance Haïti, en vue de s’assurer de la réussite de cette clinique mobile.

« Les demandes sont multiples et l’enjeu de taille, mais la motivation de l’équipe n’a pas de limite » rassure la Présidente de l’organisation, Mme JessieMedjineZenny. Plus loin, elle précise que « quand on agit avec le cœur, c’est plus facile de trouver de bonnes âmes pouvant aider à mener à bien de nobles projets ».

Durant ces deux (2) journées, les cas de maladie les plus fréquents recensés chez les patientes sont notamment les problèmes de fibrome et d’infection, alerte la coordonnatrice de l’équipe des infirmières de Enfance Haïti. Miss Andrélina Désir exprime cependant sa satisfaction parce que, selon elle,« toutes les patientes ont pu bénéficier d’une assistance médicale adéquate et les casles plus délicats sont également pris en charge par l’organisation et référés automatiquement dans des centres médicaux appropriés pour les suivis nécessaires ».

Au total plus de cinq cents (500) femmes ont pu bénéficier de cette assistance médicale dans la métropole du Sud-Est. Elles n’ont pas caché leur contentement vis-à-vis de l’organisation, qui leur a permis de consulter un médecin et de pouvoir se procurer les médicaments gratuitement.

Erèse Charles témoigne : «cela fait longtemps que je souffre avec cette douleur dueau fibrome, mais je n’avais pas encore les moyens pour m’en procurer les soins nécessaires. Grâce à cette clinique mobile, on m’a donné des médicaments pour me soulager et aussi la garantie que tous les suivis nécessaires vont être pris en compte par l’organisation. »lâche-t-elle en souriant et visiblement soulagée.

La réalisation de ces deux (2) journées de clinique mobile est la résultante d’un engagement citoyen et d’une franche collaboration entre des acteurs conscients de la société civile, spécialement dans le secteur de la santé. Les différents médecins et infirmières qui ont prêté leur service à cette cause l’ont fait de manière bénévole. Leur dévouement exceptionnel est plus qu’apprécié, soutient la Présidente de Enfance Haïti. MmeJessie MedjineZenny en a profité pour remercier, son époux l’entrepreneur et ex-sénateur Edwin Zenny, pour le support inconditionnel qu’il apporte à ce projet. Les dons de médicaments financés et offerts par monsieur Zenny à Enfance Haïti, ont permis à chaque patiente de recevoir une dose complète de traitement. Des remerciements chaleureux ont été adressés à tous ceux, qui d’une façon ou d’une autre, ont contribué à la réussite de cette entreprise humanitaire.

Rappelons, qu’une activité du genre a déjà été réalisée parEnfance Haïti au niveau de Baie d’Orange dans la commune de Belle-Anse, dans le département du Sud-Est.Les habitants de cette communauté qui faisaient face à d’énormes complications médicales ont pu bénéficier de divers accompagnements. Cela avait permis également d’attirer l’attention des institutions concernées sur certaines maladies chroniques qui rongeaient la population de cette localité.

Alain PIERRE




Articles connexes


Afficher plus [4231]