S'identifier Contact Avis
 
34° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Trois anciens pensionnaires de D1 remontent au sommet !

Trois anciens pensionnaires de D1 remontent au sommet !








Violette athlétique club, America des Cayes et Triomphe de Liancourt ont décroché leur billet pour évoluer la saison prochaine parmi l’élite du football haïtien. Ces équipes, habituées au plus haut niveau, vont se donner à fond pour confirmer leur place au sommet.


L’issue des play-offs du Championnat d’ascension a engendré trois promus, dont un champion. Violette athlétique est le club sacré champion national de deuxième division après avoir dominé le Triomphe de Liancourt en finale. Pour sa part, l’America était obligé de disputer les barrages face à l’Accolade de Gros- Morne pour décrocher son billet.

L’America, une seule année en enfer !

Fondée le 17 mai 1973, l’America des Cayes a connu des débuts aux championnats régionaux. En 2008, le club cayen a intégré le championnat national, où il évoluait en troisième division. En pleine forme, la formation rouge et blanc allait gravir le deuxième échelon, l’année suivante. C’était la période faste de l’équipe. Elle allumait un brillant projecteur à son égard, se comportant en maître pour dominer la deuxième division, la remporter et obtenir pour la première fois son billet pour l’élite du football haïtien. Depuis, les Cayens n’ont fait qu’impressionner. Ils ont frôlé deux titres nationaux l’année de leur montée. De justesse, ils ont terminé deuxième. Ils allaient confirmer finalement en 2014 lorsqu’ils soulevaient pour la première fois le trophée national. Leur unique titre en D1. Néanmoins la baisse de régime que l’équipe a connue dans les années suivantes lui a coûté la descente aux enfers en 2017, la première de leur histoire.

Orgueilleux, les Cayens ont redoublé de détermination, d’effort pour se remettre à leur place, au sommet. Leur bonne saison dans le groupe Sud 2, le renforcement d’effectif avec des jeunes bien entendu ont permis au club de remédier à cet accident de parcours. S’ils ont sombré face au Violette pour le titre de D2, les Cayens ont eu facilement raison des Gros-mornais pour obtenir leur ticket pour le match de classement. Pour la prochaine saison, le président du club, Jean Yves Bernard, annonce une pléiade de nouveautés. D’abord, il déclare que la montée du club est un exploit, car, il n’est pas permis à toute équipe de passer une seule année dans l’enfer. En outre, il salue le courage et l’effort de tout son staff qui a su se sacrifier pour remettre l’équipe à sa véritable place. “L’objectif de cette année c’est que nous allons travailler ardemment afin de renaître le passé glorieux du club et garder le flambeau du football du Sud allumé au plus haut niveau, a avancé le numéro 1 du club cayen, Jean Yves Bernard. “ Notons qu’America a déjà disputé la Ligue des champions de la Concacaf deux fois et a été l’équipe révélatrice du Championnat lors de leur première montée en D1.

Quant au Triomphe, c’est aussi un habitué du Championnat haïtien de football professionnel. L’histoire de ce club en première division est particulière. L’équipe a déjà connu quatre ascensions, et à chaque fois, elle n’a tenu qu’une année en première division. Cette fois, après sept ans, les fils de Liancourt retrouvent l’élite avec une autre motivation. Leur qualité de jeu et l’effort consenti par le staff peuvent le confirmer. Toutefois, les dirigeants lancent un appel à l’aide aux autorités pour créer les conditions nécessaires au déroulement paisible et sans danger des matchs à domicile. Ils estiment que la mise à niveau des structures d’accueil et de sécurité du parc Mercuis Pelouche est obligatoire pour contenir les débordements et empêcher que les matchs soient émaillés de violence. L’objectif premier du club est sa stabilité en D1. Le club est déterminé à construire une équipe compétitive, structurée capable de résister aux assauts de n’importe quelle équipe voire aux contraintes de D1.

Le VAC ne vise que le titre !

Champion d’ascension après sa victoire 2-0 aux dépens du Triomphe, le Violette athlétique club place déjà le titre dans son viseur. Il s’agissait de la troisième relégation de l’unique club centenaire d’Haïti. Le vieux tigre n’a pas vécu longtemps en enfer. Il y a passé deux saisons, mais a frôlé la montée l’année dernière. Cette année, les coéquipiers de Dumy Fédé ont étrillé tous leurs concurrents pour s’offrir le titre. Avec ce sacre, les bleus et blanc veulent, à tout prix, partir à la conquête d’un nouveau trophée national qu’ils n’ont pas soulevé depuis 1999. Avec un effectif costaud, le VAC veut se renforcer davantage afin de combler les moindres lacunes. Ils sont, actuellement, à la recherche de deux latéraux: un latéral gauche et un droit, un milieu offensif et un stoppeur gaucher. Au niveau de la cage, l’équipe veut aussi un soutien à Alan Jérôme. “Nous allons non seulement garder notre place en D1, mais aussi travailler pour un autre titre national, car nous avons le meilleur effectif du championnat, a martelé l’entraîneur du VAC, Rony Attimy”

Jessica Jean



Articles connexes


Afficher plus [2269]