S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Des badistes haïtiens participent à un camp international

Des badistes haïtiens participent à un camp international








En vue d’acquérir de nouvelles expériences, la Fédération haïtienne de badminton (Fehbad) participe avec quatre badistes des moins de quinze ans et deux coaches à un camp international en terre martiniquaise du 26 février au 3 mars 2019.

Grâce à la Confédération panaméricaine de badminton et à l’Association francophone de badminton, la Fédération haïtienne de badminton (Fehbad) est présente en Martinique avec quatre badistes de quinze ans, dont Juzy René Rosembert, Djemima Jean-Pierre, Ronaldinho Robert, Jodson Camilus et deux entraîneurs (Fritz Junior Valcin, Pierre Michel Dufant) afin de participer à un camp international réunissant six nations, dont Canada, Martinique, Guadeloupe, Sainte- Lucie, Guyane française et Haïti. Durant les six jours en terre martiniquaise, les représentants haïtiens pourront acquérir de nouvelles expériences dans leur discipline.

D’après la secrétaire générale de la Fehbad, Diane Délorier Pierre, au retour, les entraîneurs auront pour mission de mettre à la disposition des jeunes badistes du pays les connaissances qu’ils ont reçues. « Ils vont avoir un certificat de niveau 1 qui sera homologué par la Fédération internationale. En retour, ils auront pour devoir de partager leurs nouvelles expériences avec les badistes haïtiens », a déclaré Mme Pierre tout en ajoutant que cette expérience permettra aux quatre jeunes talents haïtiens de se perfectionner.

« Ce camp international est très important pour nos athlètes. C’est une occasion pour eux de se frotter avec les autres jeunes de la région et d’évoluer dans une autre atmosphère qui est très différente de la nôtre. À l’avenir, ils n’auront pas de difficulté quand ils représenteront le pays dans des compétitions internationales parce que c’est la deuxième fois qu’ils prennent part à un camp international », a-t-elle fait savoir.

À rappeler qu’Haïti avait reçu la première édition de ce camp international. Le nom du pays qui sera retenu pour la 3e édition sera connu à la fin de ce camp international.

Des championnats scolaires dans plusieurs villes du pays

À part le camp international, la secrétaire générale de la Fehbad a informé au journal Le National les différentes activités que sa fédération compte réaliser au cours de l’année 2019. « D’ici le mois de mars, nous allons organiser notre championnat scolaire dans les différents départements dont nous avons des adeptes. Nous serons présents dans l’Ouest, l’Artibonite, le Nord et dans le Grand Sud. Par la suite, nous aurons notre championnat national en décembre prochain et sans oublier plusieurs formations pour nos entraîneurs », a-t-elle mentionné tout en ajoutant que la fédération sera présente en mai 2019 à l’Assemblée générale de la Fédération mondiale et participera en juillet 2019 à une compétition internationale.

Fin du mandat du comité de la Fehbad

Le numéro 2 du badminton haïtien n’y va pas par quatre chemins pour annoncer que le mandat du comité exécutif de la Fédération haïtienne de badminton (Fehbad) prendra fin au cours du mois de juin 2019 tout en précisant qu’aucune date n’est retenue quant à l’organisation de nouvelles élections pour élire un autre comité qui aura un mandat de quatre ans.

Kenson Désir



Articles connexes


Afficher plus [2270]