S'identifier Contact Avis
 
29.64° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le CSEH lance ses jeux sportifs scolaires !

Le CSEH lance ses jeux sportifs scolaires !








Conjointement avec le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (MJSAC) et de la Fédération haïtienne de Volleyball (FHVB), le Centre Sport pour l’Espoir (CSEH) a procédé au lancement des jeux sportifs scolaires dans la zone métropolitaine. Ces jeux se tiendront dans dix disciplines sportives.

« En vue de faire la promotion de toutes les disciplines sportives, nous avons intégré, cette année, le football comme nouvelle discipline afin de permettre aux écoliers de s’épanouir. Parce que notre mission au CSEH est de favoriser l’émergence de nos athlètes », a déclaré Sténo Amilcar, responsable de Sports au CSEH lors du lancement des jeux, le 8 mars 2019, au gymnasium du Centre Sport pour l’Espoir Haïti (CSEH) en présence du ministre des Sports Edwing Charles et des responsables de la Fédération haïtienne de Volleyball (FHVB).

À part le football, les jeunes écoliers seront en compétition dans l’athlétisme, le badminton, le basketball, le judo, le karaté, le taekwondo, le tennis de table, le tennis et le volleyball. Selon les dires du responsable de sport du CSEH, plus d’une vingtaine d’écoles participeront à ces jeux scolaires et les écoliers bénéficieront également de thématiques liées à la citoyenneté.

Pour sa part, Jean Wilbert Jean, responsable de communication au CSEH, a fait savoir que le sport est un vecteur important qui peut favoriser l’éducation des jeunes et changer l’image du pays.

« Le sport a le pouvoir de changer. Et nous sommes appelés à faire ce changement à partir du sport. C’est pourquoi nous autres au CSEH nous allons vers les établissements de la zone pour aider les jeunes à faire le mariage sport et études qui sera très bénéfique à eux et à la société haïtienne », a-t-il mentionné tout en conseillant aux écoliers de faire de ce qu’ils vont recevoir un élément catalyseur capable de les encourager à investir les créneaux sportifs porteurs d’images positives du pays à l’extérieur.

Offrir aux jeunes un espace sain de recréation

Le ministre des Sports Edwing Charles a mentionné que les jeux sportifs scolaires 2018-2019 dans la zone Ouest-nord résultent d’un partenariat public-privé impliquant le Centre Sport pour l’Espoir Haïti, la Fédération haïtienne de Volleyball et le MJSAC en vue d’offrir aux jeunes écoliers un espace de saine recréation et d’expression de leur aptitude dans diverses disciplines sportives.

Le ministre Charles a appelé les jeunes à exercer leur sens de responsabilité car ils représentent plus de la moitié de la population (70%). « C’est un privilège de vous avoir comme force motrice du pays. C’est pourquoi l’administration Moïse-Céant m’a instruit de vous encadrer en répondant à vos attentes », a-t-il précisé tout en plaçant les jeux sportifs scolaires dans le cadre d’un projet à long terme : moissonner des athlètes de talent pour représenter l’Haïti de demain dans des compétitions sportives internationales.

« Plus studieux, plus actifs et plus fair-play, sont les trois valeurs que le sport inculque aux jeunes », a justifié le ministre Edwing Charles qui attend que les gagnants des gagnants fassent briller le bicolore haïtien sur le portail des Amériques à la fin de cette année.

Antoine Marcel/Kenson Désir



Articles connexes


Afficher plus [2212]