S'identifier Contact Avis
 
36° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
L’état actuel du stade est critique !

L’état actuel du stade est critique !








En vue de réhabiliter l’unique stade du pays afin qu’Haïti reçoive les matchs internationaux, une firme tawaïnaise, l’OECC a procédé à une première séance de travail, consacré à l’étude de l’état des lieux. Il en ressort que des travaux urgents doivent être entrepris pour éviter que le stade fasse des victimes.

Depuis la qualification de la sélection nationale masculine sénior pour la ligue A dans la Ligue des Nations de la Concacaf, le dossier du stade Sylvio Cator reste la seule grande préoccupation du secteur. En effet, Haïti ne pourra plus donc bénéficier de la clémence des officiels de la Concacaf et doit se conformer aux exigences. Une situation qui a obligé le gouvernement à prendre des mesures immédiates. Ainsi, le ministre de la Jeunesse des Sports et de l’Action civique, Edwing Charles, a accompagné les responsables du stade, le président de la commission des sports à la Chambre des députés, Lemaire Pierre, les ingénieurs et les techniciens de la firme taïwanaise OECC pour constater l’état du stade.

L’état du stade est critique et représente une menace pour la vie de ceux qui le fréquentent. Les fissures sont légion et visibles dans tous les recoins du stade. Les installations d’accueil des supporteurs sont dans un état proche de l’insulte. Les sièges sont inconfortables, les toilettes sommaires et mal entretenues. Des grands travaux de réaménagement s’imposent.

C’est le grand désastre au niveau des vestiaires qui ne répondent à aucun critère international. Notre stade, vieux de soixante-six ans, ne peut plus assurer le rôle pour lequel il était construit. Il est en effet temps qu’Haïti ait un stade moderne, capable de garantir le confort des différents supporters nationaux et internationaux, mais aussi de mettre les acteurs du match, particulièrement les joueurs, dans de meilleures conditions pour qu’ils puissent s’exprimer totalement.

Le stade Sylvio Cator, qui est sur le point de connaître des rénovations, a une capacité actuelle de 10 500 places. Pour faire face à l’urgence, Haïti bénéficiera d’un support de l’Ambassade de la République de Chine (Taïwan) en Haïti. Ce support, dans le cadre de la coopération entre les deux pays, permettra au stade de se conformer aux normes internationales. La sélection nationale pourra, dans des conditions adéquates, honorer ses deux prochains rendez-vous dans la ligue des Nations de la Concacaf en recevant l’équipe de Curaçao et celle du Costa-Rica.

Jessica Jean



Articles connexes


Afficher plus [2290]