S'identifier Contact Avis
 
34° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Reprendre le sport après l’accouchement

Reprendre le sport après l’accouchement








Il est hautement recommandé de pratiquer le sport après l’accouchement puisqu’il favorise la récupération plus rapide et facilite la rééducation du périnée. La période de reprise du sport après l’accouchement varie d’une femme à l’autre. La reprise doit être progressive tout en suivant les sensations physiques et des signes de fatigue. En effet, l’idéal serait de reprendre les activités physiques entre le 2e et 3e mois avec des mouvements sans impact dépendamment du type d’accouchement.

Faire du sport après l’accouchement diminue d’environ 50 % les risques de prolapsus, de descentes d’organes, de mal dos, de douleurs au bassin et d’incontinence urinaire, entre autres. D’abord, il faut être pas pressé, il faut savoir dissocier rééducation et pratique d’un sport après l’accouchement. De plus, la rééducation du plancher pelvien doit intervenir dans les premiers jours après l’accouchement en fonction du type d’accouchement (sortie vaginale ou césarienne). Les conseils du médecin ou de la sage femme sont salutaires, dans ce cas. Mais sachez qu’un peu d’activité physique est bénéfique pour le corps et l’esprit après juste après la grossesse. La pratique d’un sport après la grossesse atténue la fatigue et le stress, dûs au manque de sommeil et des soins apportés à bébé.

Après la grossesse, il existe des activités qui n’ont pas impacts, comme la marche (nordique et rapide), le cardio, la poussette, le vélo, le patin ou encore le yoga. Elles permettent de retrouver la forme et la silhouette tout en améliorant les capacités cardio-vasculaires et aussi cardiorespiratoires. Les activités aident à se sentir bien physiquement et psychologiquement alors que le périnée est encore faible, 4 à 6 semaines après l’accouchement. Néanmoins, certaines activités ont des impacts à l’instar de la course à pied, l’aérobic, la danse avec sauts, les sports collectifs, mais aident à retrouver de la force, du dynamisme et de la tonicité musculaire, tout en préparant la silhouette d’avant l’accouchement. Il est préconisé de reprendre le sport lorsque les muscles pelviens ont retrouvé leur tonus, c’est-à-dire entre 4 à 8 semaines après l’accouchement et surtout s’il n’y a pas d’incontinence urinaire.

Néanmoins, reprendre l’activité trop rapide contre l’avis du médecin, sans rééducation périnéale est largement déconseillé. Il y a risque de prolapsus, de descente d’organe et d’incontinence à vie. Il faut que le corps, après l’accouchement, soit complètement rééduqué avant de penser à reprendre un sport. Toujours est-il, des parties à remuscler en priorité après l’accouchement. Le travail de renforcement spécifique du périnée prévient l’incontinence urinaire, et la descente d’organe ou prolapsus. Cette rééducation permet de retrouver une tonicité des muscles du plancher pelvien et périnée. Ils ont été très sollicités et étirés pendant la grossesse et à l’accouchement. Le ventre aussi. Les exercices de renforcement musculaire des muscles profonds des abdominaux (transverse) et superficiels (grands droits) aident à retrouver un ventre plat. Ils referment la sangle abdominale et évitent le mal de dos.

Quant au dos, ce mouvement renforce les muscles stabilisateurs de la colonne vertébrale aide à retrouver un ventre plat après la grossesse. Cela améliore la posture et la respiration.

Il faut signaler qu’après l’accouchement vaginal ou une césarienne, l’utérus doit reprendre sa taille d’avant la grossesse. Et il le fait assez rapidement, certaines fois en deux ou trois semaines et au maximum en quatre ou cinq semaines. Ainsi l’activité physique peut être reprise même si l’utérus n’a pas retrouvé sa taille normale. La seule chose, il est important de se soucier du tonus du plancher pelvien. Il faut aussi savoir même les douleurs ou les saignements pendant quelques jours ne sont pas une contre indication à l’exercice physique. Toutefois, s’ils sont très abondants, il est préférable d’attendre avant de reprendre l’activité physique.

Tout compte fait, l’activité physique ne se résume pas aux mouvements intenses et n’est pas interdite après la grossesse. Bien au contraire, elle est non seulement bénéfique à la maman, mais aussi au bébé, mais avec la marche comme activité physique recommandée juste après la grossesse pour quelque soit le type d’accouchement, voies basses ou césarienne. Reprenez donc les activités dès que vous pouvez, mais de manière progressive, ou entre-deux à trois semaines après l’accouchement, car ça permet de défouler et de sentir dans sa peau.

Jessica Jean



Articles connexes


Afficher plus [2269]