S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
L’Association Espoir Sport Haïti et la FHHB accueillent Laura Phillips !

L’Association Espoir Sport Haïti et la FHHB accueillent Laura Phillips !








La joueuse internationale française de handball, qui évolue au poste d’arrière droit au Metz Handball, Laura Phillips, est en Haïti. La joueuse de 24 ans, qui est accompagnée de Nicolas Schneider, joueur de deuxième division, va rencontrer les jeunes de l’Association Espoir sport Haïti, dont elle est la marraine pour partager son expérience avec les jeunes de la sélection haïtienne.

En Haïti pour une visite d’une semaine, la championne du monde et d’Europe en titre avec la sélection de France, Laura Phillips, a exprimé sa joie de rencontrer les jeunes du foyer de l’AESH et de faire connaissance avec le pays. C’est pour elle la matérialisation d’un objectif fixé depuis plus d’une année.

« Je suis la marraine de l’Association Espoir sport Haïti depuis un an. C’était très difficile de venir les rencontrer l’année dernière. J’ai pu me déplacer cette année pour rencontrer les enfants. Depuis que je me suis engagée dans cette voie, je viens souvent en aide aux enfants comme je peux. Cette semaine, je suis ici pour les soutenir et apporter tout ce que je peux dans le but de les aider à aller de l’avant », a fait savoir la quintuple championne de France.

Depuis son engagement comme marraine de cette association, Laura Phillips était inquiète de ne pas pouvoir rentrer en Haïti : « Quand j’ai su que ça allait être possible, j’étais si heureuse de pouvoir rencontrer ces jeunes. J’avais cette envie de venir pour partager de bon moment avec eux, mais j’en profiterai, avec la Fédération, pour rencontrer d’autres sportifs du Handball notamment des jeunes de la sélection », a-t-elle promis.

Pour sa part, la présidente de la Fédération haïtienne de handball, Carline Choute, s’est dit excitée d’accueillir deux professionnels du handball. Leur expertise permettra à la FHHB d’offrir de nouveaux éléments aux jeunes. « Laura n’était pas venue pour la Fédération. La responsable de l’Association, Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, m’a permis de profiter de la visite de Laura pour permettre aux jeunes de la rencontrer et de profiter de leur expertise pour apprendre plus sur le handball », a espéré la responsable de la FHHB.

Par ailleurs, Carline Choute a rappelé qu’Haïti vient de participer au championnat régional nord-américain et caribéen en compagnie de onze autres équipes dont les États-Unis et le Cuba qui se sont affrontées en finale. Dans la compétition en question, Haïti n’a pas réellement fait le poids.

« De notre côté, la sélection a terminé en huitième position suite à une défaite contre le Canada en match de classement. Même si on n’a pas eu le résultat souhaité, on a gagné en expérience. On a perdu des matchs pour seulement un point d’écart face à des équipes qui travaillent avec des entraineurs européens. Habituellement, notre plus grand problème, c’est de ne pas pouvoir voyager et mesurer le vrai niveau de nos jeunes. Grâce à ce tournoi, on a une idée globale sur ce que nos jeunes peuvent remettre face à des adversaires plus coriaces », a-t-elle conclu.

À signaler que ce tournoi était aussi qualificatif pour le premier jeu sur sable qui sera organisé à San Diego, aux États-Unis, et le mondial Beach handball en Italie.

Kenson Désir



Articles connexes


Afficher plus [2362]