S'identifier Contact Avis
 
29.21° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
La sélection haïtienne quitte la Gold Cup la tête haute!

La sélection haïtienne quitte la Gold Cup la tête haute!








La sélection haïtienne de football est éliminée de la quinzième édition de la Gold Cup. Les Grenadiers qui jouaient contre le Mexique en demi-finales, au State Farm Stadium, le 2 juillet 2019, ont résisté pendant les 90 minutes avant d’encaisser l’unique but du match, dans la première partie des prolongations, sur un penalty inexistant, 1-0.

En dépit d’une élimination en demi-finale, la participation d’Haïti à la quinzième édition de la Gold Cup aura été une réussite. Dans une rencontre où pourtant le Mexique faisait figure de grand favori, les Haïtiens ont livré une prestation impeccable. Il a fallu un penalty injustement sifflé par l’arbitre qatarien Abdulrahman Al-Jassim suite à une faute supposée sur Raul Jimenez dans la surface haïtienne, score final 1-0 pour les Mexicains.

Dès le coup d’envoi de la partie, les joueurs haïtiens ont adopté un système ultra défensif tourné autour de la solidarité entre les lignes. Les Mexicains ont imposé une forte pression aux Grenadiers. Ils ont procuré deux bonnes occasions sur un coup franc à la 10’ minute et un corner 12’ minute. Dès la 14’ minute, Bryan Alceus a écopé d’un carton jaune. L’homme à tout faire des Grenadiers a quand même disputé proprement le reste de la partie sans handicaper le système de Marc Collat.

Entre les assauts répétés de l’équipe nord-américaine et la discipline des Haïtiens, la première période a offert une rencontre très tactique et engagée. Les Haïtiens qui ont réalisé quelques contres et de rares attaques placées n’ont pas pu scorer, comme leur adversaire, aucun but. La mi-temps s’est soldée sur le score vierge 0-0.

La deuxième période n’a pas été différente de la première. D’une part, l’équipe haïtienne est restée concentrée en défense et naïve en attaque, soit le porteur du ballon a fait un contrôle de trop, une passe imprécise ou de la précipitation. D’autre part, les Mexicains n’ont jamais levé le pied de l’accélérateur, en témoigne cette fantastique parade du portier haïtien Johny Placide à la 67’ minute sur une action mexicaine qui aurait pu se transformer en but. Pendant cette période, on a enregistré notamment la sortie de Duckens Nazon qui a cédé sa place à Derrick Étienne à la 69’ minute. Les deux équipes n’ont pas pu trouver le chemin des filets pendant les 90 minutes se sont données rendez-vous en prolongation, 0-0.
Abdulrahman Al-Jassim change la donne

Au tout début de la première partie des prolongations, sur une action anodine, l’arbitre Abdulrahman Al-Jassim a sifflé, contre toute attente, un penalty litigieux contre l’équipe haïtienne. L’attaquant Raul Jimenez a transformé le penalty en but et a mis son équipe devant dans le tableau d’affichage. Outre cette frappe de Mikael Cantave, à une minute de la fin du temps réglementaire, rien d’exceptionnel ne c’était passé sinon quelques tentatives désespérées des Haïtiens de créer l’équilibre dans le score, score final 1-0.

Des leçons apprises

La participation de l’équipe haïtienne a mis à la lumière la valeur de chaque élément de la délégation haïtienne. De la Victoire sur le Costa-Rica après 69 ans d’échec, d’un succès sur le Canada depuis après 1973 ou cette résistance face au Mexique, les Haïtiens ont prouvé qu’ils sont une équipe sur laquelle on doit compter dans les mois à venir.

D’ici deux mois, l’équipe haïtienne, composée d’une ossature majoritairement jeune, sera engagée dans la Ligue des Nations de la Concacaf. Elle aura l’opportunité de prouver que son brillant parcours dans la Gold Cup n’était pas qu’un coup de chance.

Le onze de départ d’Haïti face au Mexique

Gardien : Johny Placide. Défenseurs : Alex Christian Jr, Andrew Jean-Baptiste , Carlens Arcus, Jems Geffrard Milieux de terrain :
Bryan Alceus ,Wilde-Donald Guerrier , Steeven Saba, Hervé Bazile . Attaquants : Duckens Nazon , Frantzdy Pierrot .

Kenson Désir



Articles connexes


Afficher plus [2315]