S'identifier Contact Avis
 
23.12° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Gold-Cup/Copa : Le Mexique et le Brésil ont eu le dernier mot !

Gold-Cup/Copa : Le Mexique et le Brésil ont eu le dernier mot !








Du 14 juin au 7 juillet, le pays a été vibré au rythme de deux compétitions très suivies en Haïti : la Gold Cup et la Copa America. Au terme d’une finale difficile, la sélection mexicaine a remporté la quinzième édition de la Gold Cup en battant les USA 1-0. Dans la zone Conmebol, le Brésil a gardé le trophée suite à sa victoire 3-1 sur le Pérou.

Le championnat de la Concacaf a livré son verdict au terme d’une finale très disputée entre la sélection mexicaine et celle des États-Unis, le dimanche 7 juillet, au Soldier Field, à Chicago. Au coup d’envoi de la rencontre, le match a été très équilibré. Les vingt-deux acteurs se sont livrés à un duel d’engagement où la possession a été totalement partagée. La première période s’est soldée sur le score vierge 0-0.

En deuxième mi-temps, l’équipe El Tri a pris les choses en main en multipliant les attaques à répétition. C’est aux alentours de la 75e minute de jeu que les champions 2019 ont trouvé le chemin des filets grâce à un but de Jonathan Dos Santos, à la réception d’une passe de Raul Jimenez. Ce but a offert le titre aux Mexicains, leur huitième depuis l’instauration de la Gold Cup, en 1991. La sélection mexicaine laisse désormais les Américains au second rang avec ses 6 titres et le Canada 1 titre dans le palmarès de la compétition.

Le onze de la compétition

Par ailleurs, l’instance organisatrice de la compétition a dévoilé le onze du tournoi. De par leur titre, les Mexicains dominent cette équipe avec sept représentants. L’équipe finale est complétée par trois Américains et un Canadien. Il s’agit du portier Guillermo Ochoa, Mexique, dans le but, en défense, on a sélectionné Luis Rodriguez, Mexique, Carlos Salcedo, Mexique, Aaron Long des États-Unis et le défenseur mexicain Jésus Gallardo. Les milieux de terrain ; Michael Bradley, États-Unis, Andres Guardado, Mexique, Jonathan dos Santos, Mexique. Tandis qu’on a retenu en attaque Jonathan David du Canada, l’Américain Christian Pulisic et Raul Jimenez du Mexique.

Parmi les autres distinctions du tournoi, l’Américain Christian Pulisic est parti avec le titre de meilleur jeune joueur de la compétition. Les États-Unis pour leur part terminent la compétition comme l’équipe fair-play. L’expérimenté portier mexicain Guillermo Ochoa a été le meilleur gardien du tournoi en remportant le « Golden Glove ».

Le Brésil garde « sa Copa »

Dans un stade Maracana acquis à sa cause, la sélection brésilienne a gagné la quarante-sixième édition de la Copa America, le dimanche 7 juillet 2019. La sélection entrainée par Tite a dominé le Pérou sur le score de 3-1. Le premier but de la rencontre a été inscrit par le jeune Everton à la quinzième minute suite à une passe de Gabriel Jésus. Les Péruviens ont établi l’équilibre à la 44e minute de jeu par Paulo Guerrero sur penalty. Avant la fin de la première période, Gabriel Jésus a mis ses coéquipiers devant dans le score sur un service d’Arthur, 2-1 à la mi-temps.

Entre l’expulsion de Gabriel Jésus et la réaction des Péruviens pour trouver le but égalisateur, Richarlisson a inscrit le troisième but auriverde dans le temps additionnel sur penalty et enterré le rêve des Incas d’empocher une troisième Copa, score final 3-1.

Ce succès des Brésiliens est le neuvième titre de la sélection de Dani Alves, leur cinquième sur les neuf dernières éditions. Outre le titre, l’équipe brésilienne a raflé les principaux titres individuels. Alisson termine meilleur gardien. Everton meilleur buteur de la compétition. Le capitaine de l’équipe Dani Alves, quarante trophées en carrière, termine meilleur joueur de la Copa America.

Kenson Désir



Articles connexes


Afficher plus [2393]