S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

ASC tourne le dos à la Concacaf League !

ASC tourne le dos à la Concacaf League !



Fin d’aventure pour les clubs haïtiens. Jusque-là dernier club haïtien encore en liste, l’Association sportive capoise est éliminée dans la Concacaf League, tour préliminaire de la Ligue des champions, par le Robinhood suite à un match nul 1-1, le mercredi 7 aout 2019, au stade Sylvio Cator.


Après un match nul 0-0 à l’aller, rendez-vous a été pris au stade Sylvio Cator pour décider du sort de la série entre l’AS capoise et le Robinhood du Suriname. Le coach de l’ASC Roudy Joseph a démarré avec un onze composé de Yves Clervin (1), Djimmy Ben Alexis (3, cap), Wenson Ferdinand (13), Huguens Michel (22), Mackenley Louis (24), Ivenet Noel (10), Junior Belizaire (29), Djoulès Valcourt (30), Saintilus Joseph (19), Frantz Moise (9) et Yves Adlain Dorimain (7).

Dès le coup d’envoi de la rencontre, l’équipe locale a pris le contrôle du match. Djoulès Valcourt a trouvé la première occasion du match aux environs de la cinquième minute de jeu, malheureusement, l’attaquant capois a laissé filer sa chance. Les Capois allaient trouver l’ouverture du score d’un but contre son camp du portier adverse Claidel Kohinor à la 21e minute de jeu consécutif à une frappe de 20 mètres de Djoulès Valcourt. La première période s’est soldée sur le score 1-0 en faveur des Haïtiens.

Face aux multitudes d’occasions ratées par les Capois en première période, plus d’un s’attendait à une réaction des Surinamiens. Ces derniers se montraient plutôt prudents au lieu de s’aventurer dans la quête aveugle de l’égalisation. Leur stratégie allait être payante, puisqu’ils ont trouvé l’égalisation à dix minutes de la fin du match sans encaisser un second but.

C’est sur un corner anodin qu’Allan Luca Costa a fait parler sa détente pour égaliser de la tête pour ses coéquipiers, 1-1. Comme ils l’avaient annoncé avant le match, les visiteurs ont trouvé le but salvateur qui leur a permis de valider leur billet pour les quarts de finale de la « Concacaf League ». Le vieux Coq capois peut s’en mordre les doigts puisqu’il avait le match en main. Frantz Moise et ses coéquipiers ont été trop maladroits pour espérer de prolonger l’aventure dans la compétition.

Robinhood, bourreau des clubs haïtiens

Même si le Suriname n’est pas un foudre de guerre dans le football, le Robinhood vit une idylle dans la phase préliminaire de la Ligue des champions de la Concacaf. Il a notamment été le principal bourreau des clubs haïtiens. Avant ces seizièmes de finale, le Robinhood a mis sur le flanc le Real Hope Academy avant de gagner contre le grand frère, l’ASC.

Si l’élimination d’ASC peut s’expliquer par un manque de compétition du club, puisque la série d’ouverture du championnat est terminée depuis plusieurs mois déjà, mais il est évident que le niveau n’est pas supérieur de celui des autres clubs la Caraïbe. D’ailleurs, on se le rappelle que le FC Cibao de la République dominicaine avait éliminé le Don Bosco de Pétion-Ville dans cette même compétition.

En sélection, Haïti évolue dans un niveau supérieur à la majorité des pays caribéens. Ceci n’est pas la réalité des clubs de l’élite qui souffrent souvent du manque de moyen pour bien préparer les compétitions internationales.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2416]