S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Un appel d’aide du président de la FNKH

Un appel d’aide du président de la FNKH



Après le championnat national de karaté, la Fédération nationale de karaté d’Haïti (FNKH) a plusieurs rendez-vous internationaux à honorer, mais la Fédération fait face à des difficultés économiques. Et le président de la FNKH a lancé un appel afin de trouver de l’aide pour la préparation et la participation de ses deux sélections nationales (masculine et féminine) à ces compétitions internationales.


Au début du mois de février 2020, la Fédération nationale de karaté d’Haïti (FNKH) a organisé, au Centre olympique Sport pour l’Espoir (CSEH), sa première édition du championnat de karaté de style shotokan nouvelle formule. Huit associations venant des départements de l’Ouest, du Nord-Ouest, de l’Artibonite et du Sud-Est ont pris part à cette première où l’association Union de Cité Soleil a raflé plus de médailles dans les catégories de 10 à 35 ans. À l’issue de la compétition, le président de la Fédération, le président de la FNKH, sensei Frantz Délance, a félicité les karatékas pour leurs prestations tout en espérant qu’ils conserveraient la forme acquise durant ces deux journées de compétition.

« Nous avons été surpris de voir le niveau de nos karatékas. Ils ont affiché des performances exceptionnelles. Nous souhaitons qu’ils restent sur cette même lignée. Cela prouve que le karaté est sur la bonne voie », a commenté le président, sensei Frantz Délance.

Si le président Délance est satisfait sur le niveau des karatékas, mais quant au niveau économique, il n’a pas mâché ses mots pour dire que la note a été négative pour la FNKH.

« Nous remercions seulement, le Comité olympique haïtien, la Farmatrix et Saint Catel bric-à-brac qui nous ont aidé. Mais, à part de cela, les dépenses ont été effectuées par nous autres de la fédération », a-t-il relaté tout en regrattant que le ministère des Sports n’a pas répondu à la sollicitation de la FNKH.

«Nous avons écrit au ministre et nous avons présenté notre budget et contre toute attente, il ne nous a pas répondu. Nous regrettons infiniment que le ministre des Sports n’accorde pas de priorité à toutes les disciplines sportives. Nous espérons qu’il rectifiera le tir parce que sa mission est d’encadrer et de supporter toutes les disciplines du pays », a souhaité l’homme fort du karaté haïtien.

Des sorties internationales profilent à l’horizon

Après le championnat national, la Fédération nationale de karaté d’Haïti (FNKH) a constitué ses sélections (masculine et féminine) en vue de participer à plusieurs compétitions internationales. Le sensei Frantz Délance a informé que le karaté haïtien devra participer du 23 au 29 mars 2020 à San Salvador au championnat de la Confédération d’Amérique centrale et Caraïbes de karaté (CCCK). Pour prendre part à cette compétition régionale la fédération a besoin 23 000 dollars américains. Et le président de la FNKH espère que le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (MJSC) va accompagner cette fois-ci le karaté haïtien. Le président Délance a aussi informé que sa fédération a sollicité auprès du COH de l’aide financière afin d’effectuer la préparation des deux sélections pour la CCCK.

À part le championnat de la CCCK, le karaté haïtien devrait représenter le pays au Pan American Karate Federation qui se disputera au Costa Rica du 25 au 30 mai prochains. En juillet, les deux sélections prendront la direction d’Aruba pour participer au CKF. En octobre, elles iront en République voisine et en novembre, elles ont rendez-vous à Dubaï pour le Championnat du monde. Le président de la Fédération nationale de karaté d’Haïti (FNKH) a lancé un appel d’aide aux instances étatiques et au secteur privé afin de permettre aux sélectionnés de défendre le Bicolore national sur la scène internationale.

À rappeler que le karaté haïtien a raté l’occasion de se rendre en juillet prochain à Tokyo aux JO parce que les sélections nationales (masculine et féminine) n’ont pas pu participer aux Jeux centraméricain et caraïbes (2018 à Barranquilla) et panaméricain à Lima (2019) faute d’argent.

Marcel Antoine




Articles connexes


Afficher plus [2479]