S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Les mondialistes de 1974, entre souvenirs et départ!

Les mondialistes de 1974, entre souvenirs et départ!



La participation de la sélection haïtienne à la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA en 1974 est jusqu’ici le plus gros accomplissement du football haïtien. Malgré la mort de certains de ces héros qui ont fait la fierté du drapeau bleu et rouge, le souvenir de leur exploit restera encore vivant dans l'esprit des amoureux du ballon rond.


Sur le plan individuel, le football haïtien a produit de nombreux talents. Collectivement, la meilleure réalisation des Grenadiers reste leur qualification pour la Coupe du monde de 1974 qui s'est déroulée en Allemagne avec la participation de 16 sélections. Avant d'arriver à la messe des grandes nations, le football haïtien a réalisé des prouesses inoubliables.

La symphonie inachevée 1970

Bien encadrée, la sélection haïtienne a réalisé une participation presque parfaite dans les éliminatoires de la Coupe du monde de 1970 jusqu'à la finale perdue face au Salvador. L'équipe haïtienne a débuté dans le groupe 2 aux côtés du Guatemala et de Trinidad and Tobago. Les Grenadiers ont remporté leur groupe haut la main et se sont qualifiés pour les demi-finales. Dans cette phase, les Haïtiens ont totalisé 4 points, le même total que le Salvador et s’envolent pour la finale.

Pour déterminer le représentant de la Concacaf, une série aller-retour a été organisée entre Haïti et Salvador. Le 21 septembre 1969, l'équipe haïtienne a baissé pavillon à domicile sur le score de 1-2. Les Haïtiens sont allés chercher la victoire dans le match retour, le 28 septembre 1969 à Salvador. Ils se sont imposés sèchement 3-0. Un match d'appui a été programmé à Kingston le 8 octobre 1969 pour désigner le vainqueur de la zone. C’est le Salvador qui a eu gain de cause en s'imposant sur le strict minimum,1-0,après prolongation. Le Salvador a logiquement obtenu l'unique billet pour le mondial mexicain, remporté avec brio par le Brésil de Pelé.

L'apothéose de 1974

Malgré l'échec de 1970, l'État haïtien a facilité le voyage de l’équipe haïtienne au Mexique pour assister au déroulement de la Coupe du monde principalement à tous les matchs du groupe III, à Guadalajara. Cette expérience a créé un lien indestructible dans le groupe pour les éliminatoires de la Coupe du monde de 1974. La stratégie s'est révélée péan puisque 4 ans plus tard, les héros haïtiens ont réalisé l'exploit de se qualifier pour la phase finale du mondial de la FIFA, déroulée en Allemagne. Malheureusement, l'équipe haïtienne n'a pas été impressionnante avec des défaites respectives contre l'Italie 1-3, la Pologne 0-7 et l'Argentine 1-4.

Cette génération aura été la plus accomplie de toute l'histoire du football haïtien. Elle était composée des joueurs comme Wilner Nazaire, Jean-Claude Désir dit Tom Pouce, Pierre Bayonne, Austin, Fritz André, Guy François, Racine, Philippe Vorbe, Marion Léandre et l'inévitable Emmanuel Sanon. Ces hommes ont laissé des souvenirs que nul n'est pas prêt à oublier. Malheureusement, comme Manno Sanon, plusieurs mondialistes continuent de quitter ce monde.

Des joueurs décédés

Parmi les mondialistes de 1974, on a enregistré le décès d'Arsène Auguste dit Pelaw, Emmanuel Sanon, Fito Leandre, Guy François, Serge Racine alias Gogo, Claude Barthélemy et récemment Roger Sainvil, petit frère de l'attaquant Guy Sainvil, à l'âge de 70 ans. Même après leur départ pour l'au-delà, ces noms resteront gravés dans la mémoire des amoureux du ballon rond.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2550]