S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

NBA : Souvenir d’une saison étrangeet historique !

NBA : Souvenir d’une saison étrangeet historique !



La saison 2019-2020 de la « National Basketball Association » est boucléepar la victoire, 4-2, des Lakers aux dépens du Heat. Les hommes de Frank Vogel, sous le leadership de Lebron James ont offert le dix-septième titre à la Franchise de Los Angeles, qui est à égalité les Celtics de Boston. Si cette saison a permis à Lebron et sa franchise d’écrire une nouvelle page d’histoire, elle restera gravée dans la mémoire des amoureux de cette discipline pour sa singularité.


Le dimanche 11 octobre 2020, les Lakers de Los Angeles ont remporté la finale de la NBA en battant le Heat de Miami en six manches (4-2). Bien emmenés par un Lebron en état de grâce, Anthony Davis et ses partenaires ont infligé une leçon de basket à ses adversaires dans le sixième match. Lebron a été trèspréformant dans l’ultime match de la finale avec 28 points 14 rebonds et 8 passes.

Sur la série, le natif d’Akron termine avec une moyenne de 29,8 points, 11,8 rebonds, 8,5 passes. Il a été bien aidé par Anthony Davis qui a compilé 25 points, 10, 7 rebonds 2 contres et 1,3 ballon volé. Même si le Heat a été globalement moins fort par rapport aux champions, pendant la finale, il a pu compter sur le guerrier Jimmy Butler, leader de toutes les lignes statistiques de sa franchise. Il a inscrit en moyenne 26, 2 points, 8,3 rebonds, 9,8 passes et 2,2 ballons volés. C’est le deuxième joueur à réaliser cet exploit après Lebron James en 2016 pour les Cavs de Cleveland.

Les Lakers dans l’histoire

Cet accomplissement de l’effectif des Lakers est le premier titre de la franchise chère à Kobe Bryant depuis 2010, le dix-septième de leur histoire. Elle rejoint à ce niveau lesCelticsde Boston qui en compte le même total. Comme souvent dans l’histoire, les « Purple and Gold » ont été guidés par le duo Lebron/Davis, comme ce fut le cas dans le temps avec Magic/Kareemdans lesannées 80 et Kobe/Shaq dans les annexes 2000.

Désormais, le club de Californie est au sommet de la NBA après une nouvelle bague remportée, mais cette fois sans disputer le moindre match au Staple Center, sans la présence de son public si attachant.

Lebron James écrit sapropre histoire

Lebron James est l’homme des records dans la NBA. En plus de ces nombreux records de précocités, de points, rebonds et autres lignes statistiques, le joueur drafté en 2003 est désormais le seul joueur à avoir remporté quatre titres avec trois franchises différentes tout en étant MVP(meilleur joueur) de ces finales. Il forme également avec Robert Horry, Danny Green et John Salley un cercle très fermé de joueurs champions avec trois clubs.

La tragédie de Kobe

Michael Jordan a mis la NBA dans une autre dimension sur le plan médiatique dans le monde. Les Haïtiens ont développé leur attachement à la grande Ligue grâce aux prestations de Kobe. Une personnalité atypique qui, sur et en dehors du terrain, a percé le cœur des supporteurs haïtiens. Sa coupe de cheveux, ses mouvements, son style ont été adoptés par les jeunes Haïtiens au milieu des années 90, surtout à partir de l’an 2000. Depuis, les Haïtiens accordent une importance capitale à ce qui se passe dans la Ligue dirigée par Adam Silver.

Cette icône, ce joueur aux cinq bagues, dont deux comme étant le meilleur joueur des finales, est mort d’un accident d’hélicoptère le 26 janvier 2020. Cette disparition a plongé le paysage de la NBA et le monde de manière générale dans un grand émoi. Cette situation a un peu bouleversé la Ligue puisque tous les joueurs et autres acteurs ont rendu hommage à ce grand nom du basketball, l’un des plus grands de l’histoire.

À Los Angeles, Lebron James et ses partenaires ont trouvé une nouvelle source de motivation. Ils se sont donnés la mission de remporter le titre pour Kobe et sa fille Gigi, mais également Vanessa, la femme du défunt, et ses autres enfants. Mission qui a été finalement accomplie.

L’arrivée de la Covid 19

Historiquement, la NBA a connu plusieurs arrêts « lock-out ».L’on se souvient de celui de 1995, trois mois d’arrêts, 1998 qui a débuté le 1er juillet jusqu’au 6 janvier 1999, entre le 1er juillet 2011 au 26 novembre de la même année. Tous ces arrêts étaient dus à des protestations.

Cette année, la NBA a connu une coupure de trois mois à cause de la pandémie Covid-19. Elle a débuté le 11 mars jusqu’à la reprise de la saison dans la bulle d’Orlando le 30 juillet avec 22 équipes. Avant cette stratégie audacieuse des responsables pour boucler la saison, tout le monde croyait qu’il n’y aurait pas de champion cette année. Et, au final, aucun joueur n’a été testé positif pendant leur séjour dans la Bulle et les Lakers sont partis avec le trophée Larry O’Brien.

Une qualification pour les play-offs modifiée

Contrairement aux années précédentes où toutes les équipes ont disputé l’intégralité de la saison régulière, en tout cas la même quantité de matchs, la NBA a accueilli 22 franchises sur 30 dans la Bulle pour les huit places de conférence. Toutes les franchises qui n’étaient pas concernées par la qualification sont restées dans leur ville. Dans la Bulle, la NBA a adopté une formule mettant face à face le huitième face au neuvième pour la dernière place qualificative. C’est à travers cette méthode que les Trails Blazers de Portland ont trouvé leur qualification pour les play-offs
Toutes ces situations inédites, les adversités rencontrées par les acteurs, la manière dont les responsables ont dû improviser pour boucler la saison donnent au titre des Lakers une saveur particulière. Il est certain les saisons à venir traineront avec elles d’autres histoires, mais celle-làresterapeut-être le plus étrange depuis la création de la NBA en 1946.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2597]