S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Année décisive pour la sélection haïtienne

Année décisive pour la sélection haïtienne



Inactive depuis sa participation à la Gold Cup 2019, la sélection haïtienne est attendue au tournant en 2021. Les coéquipiers de Placide honoreront plusieurs échéances qui scelleront leur avenir à court et moyen terme. La sélection prendra part au premier tour des éliminatoires du Mondial de la FIFA, Qatar 2022, en mars, aux barrages de la Gold Cup et, en cas de qualification, à la phase finale en été.


Le sport a vécu une année 2020 très compliquée en raison de la propagation meurtrière de la Covid-19 dansle monde. Les principales compétitions de la Confédération de football d’Amérique du Nord, Amérique centrale et la Caraïbe (Concacaf) ont été reportées ou annulées. Cette longue période sabbatique s’achèvera pour les Grenadiers à partir du mois de mars. À partir de cette date, débute un calendrier chargé qui peut atteindre jusqu’à une vingtaine de rencontres.

Le premier tour du Mondial Qatar 2022

Suite à la modification effectuée dans le calendrier de la FIFA, la Concacaf a divisé ses éliminatoires pour la prochaine Coupe du monde en trois parties. Le premier tour se jouera entre les équipes de la sixième à la trente-cinquième place du classement de la FIFA du 16 juillet 2020. Les 30 formations sont réparties en six groupes de cinq. L’équipe haïtienne a hérité du groupe E en compagnie du Nicaragua, Belize, Sainte-Lucie et les Iles Turques et Caïcos.

L’équipe haïtienne débutera à domicile face au Belize le 25 mars. Elle déplacera trois jours plus tard à Sainte-Lucie pour son second match. Le 5 juin, les Haïtiens vont visiter les Îles Turques et Caïcos, avant de clôturer cette première phase par la réception du Nicaragua le 8 juin. Le vainqueur du groupe ainsi que ceux des cinq autres avanceront pour la seconde phase.

Le deuxième tour sera joué entre les six vainqueurs de groupe du premier tour. En cas de qualification, la sélection haïtienne se collettera au vainqueur du groupe B, partagé entre le Canada, Suriname, Bermudes, Îles Caïmans et Aruba. Tandis que, le tour final verra les trois vainqueurs du deuxième tour rejoindre les équipes classées entre la première et la cinquième place. Cette phase s’étalera sur trois périodes ; septembre 2021 (trois matchs), octobre 2021 (trois matchs), novembre 2021, janvier 2022 la même quantité et mars 2022 pour les trois dernières rencontres.

Le barrage de la Gold Cup 2021

Pour la toute première fois, la Gold Cup de la Concacafverra une manche préliminaire au cours de laquelle 12 équipes s'affronteront pour remporter l'une des trois dernières places de la phase de groupes de la Gold Cup. La sélectionhaïtienne, qui a raté sa qualification directe en terminant à la dernière place de son groupe dans la Ligue des nations, sera obligée de passer par cette phase. Suivant le tirage au sort effectué le 28 septembre 2020, la sélection Bleu et rouge se mesurera aux Saint-Vincent et Grenadines en match unique. En cas de victoire, elle affrontera les Bermudes ou la Barbade pour une place dans la Gold Cup.

Le premier match des Grenadiers est largement à sa portée. Saint-Vincent et Grenadines se retrouve en 184e position dans le dernier classement de la FIFA. C’est loin de l’équipehaïtienne qui occupe actuellement la 84e place. Les deux potentiels adversaires des Haïtiens, Barbade ou les Bermudes, sont respectivement 162e et 169e du classement de l’instance mère du football. Sauf catastrophe, Haïti devrait garder sa place dans la compétition. Ce ne sera que justice pour une équipe qui a atteint les demi-finales en 2019, éliminée de justesse par le Mexique.En cas de qualification, l’équipehaïtienne jouera la vingt-sixième édition de la plus grande compétition de la régionfixée entre le 10 juillet et le 1er aout. Cette année, elle mettra en compétition 16 formations pour un total de 31 rencontres.

Quel sélectionneur pour les Grenadiers ?

Si les rendez-vous sont connus, il n’en est pas de même pour le nouvel entraineur de l’équipe. Suite au départ de Marc Collat, le poste est resté vacant. Le scandale sexuel impliquant le président Yves Jean Bart qui a balayé la Fédération a très fortement retardé le processus de désignation de ce nouveau technicien. Il est à présent urgent que les dirigeants de la Fédération, enfin ceux qui y restent, de doter l’équipe d’un entraineur pour qu’il puisse avoir le temps de mettre en place sa stratégie. Dans le cas contraire, cela reviendra à la Commission de normalisation, qui sera installée sous peu, de jouer le rôle de recruteur.

Bref, après une année de pause forcée, la sélection haïtienne haïtienne va faire face à une année 2021 très chargée. Une bonne gestion de ces matchs permettra aux joueurs d’être au premier plan en 2021 et 2022, année de la Coupe du monde de la FIFA, au Qatar. Heureusement, les joueurs essentiels à cette équipe sont en activité continue et pourront être rapidement performants s’ils ont un sélectionneur capable de trouver la bonne formule.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2673]