S'identifier Contact Avis
 
23° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Opération futsal 2021, un projet ambitieux de la LIPOFU

Opération futsal 2021, un projet ambitieux de la LIPOFU



La Ligue port-au-princienne de futsal (LIPOFU) organise la première édition du championnat baptisé Opération futsal 2026, au gymnasium Vincent. Trois rencontres sont programmées pour le samedi 16 janvier 2021. L’Opération futsal 2026 est un moyen pour la Ligue de relancer le futsal dans zone métropolitaine afin de préparer des athlètes pour les prochaines échéances internationales dont la Coupe du monde 2021.


Le 4 décembre 2020, la Ligue port-au-princienne de futsal a lancé l’opération futsal 2026 par l’organisation d’une compétition métropolitaine mettant en compétition les jeunes de 16 à 21 ans. Ils sont regroupés dans 8 équipes dont 7 du Centre-ville et une autre de Delmas. Les matchs se jouent chaque weekend, au gymnasium Vincent. Après une pause due à la fête de fin d’année, les matchs seront de retour le samedi 16 janvier 2021 pour le plus grand bien de ceux qui aiment cette discipline.

La première rencontre mettra aux prises la formation Legend FC face au Shelcy FC. À 16 h, Santos FC défiera l’équipe de Majeste FC. La journée se clôturera avec le duel entre Aibé et Union Hope FC. Les supporteurs sont attendus au gymnasium pour encourager les jeunes qui, dans quelque temps, auront à mettre leur talent au service du pays.

Plus globalement, l’opération futsal 2026, selon le directeur technique de la Ligue, Jeanty Musaël Junior, vise à relancer la pratique du futsal dans le pays principalement la zone métropolitaine de Port-au-Prince. D’ici la date visée, un noyau de futsaleurs sera disponible pour la Fédération haïtienne de football en vue de la participation d’Haïti dans les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde.

« Au niveau de la Ligue, nous pensons que la meilleure façon de relancer le futsal est de mettre en lumière les jeunes. C’est pour cela que nous limitons à 21 ans l’âge requis pour participer au tournoi. Il y a plusieurs compétitions internationales. Les éliminatoires de la Coupe du monde se joueront à partir du mois d’avril 2021 au Guatemala. Une fois que le secrétariat de la FHF valide la participation du pays dans ces éliminatoires, nous aurons les ressources humaines nécessaires pour former une sélection compétitive. Car, la Ligue de Port-au-Prince est pour l’instant la plus active du pays», a fait savoir Jeanty Musaël Junior.

À court terme, la Ligue port-au-princienne lancera aussi le championnat U13 et U15 pour offrir aux plus jeunes un espace de loisir sain. Comme toutes les autres entités du secteur sportif, la Ligue port-au-princienne fait face à une précarité économique. Mais cela ne va pas décourager les responsables, à en croire Jeanty Musaël Junior : «la Ligue est proie à un manque de moyens. Nous avons soumis des demandes à la Fédération qui ne sont pas encore exécutées. Nous les avons faites également au secteur privé, elles sont restées sans réponses. Malgré tout, nous continuerons avec les moyens du bord, notamment avec la participation des équipes pour boucler la compétition et suivre notre plan de relance », avance-t-il d’un air optimiste.

La Ligue port-au-princienne de futsal existe depuis 2013. Elle a au moins cinq compétitions à son actif. La Ligue travaille de concert avec l’Association haïtienne de futsal du Canada pour permettre l’expansion de cette discipline.

À rappeler que la Coupe du monde de futsal de cette année sera organisée en Lituanie du 21 septembre au 3 octobre avec 24 pays. La Concacaf dispose de quatre places. La grande question est de savoir si Haïti prendra part aux éliminatoires afin d’arracher un billet pour la grande messe. En attendant la réponse de la Fédération haïtienne de football, la Ligue port-au-princienne prépare les ressources humaines pour éventuellement maximiser la chance du pays.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2673]