S'identifier Contact Avis
 
23.12° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Lettre ouverte à la jeunesse Saint-Marcoise

Lettre ouverte à la jeunesse Saint-Marcoise








Citoyens, citoyennes,

Dans un contexte social confronté à une mondialisation à outrance, où l’on assiste à une montée inquiétante de l’inculture, il est d’une impérieuse nécessité de s’adresser à vous, non seulement pour une prise de conscience de la situation sociale actuelle dont vous faites partie, mais encore parce que vous êtes les avant-gardes nécessaires d’une possible réforme.

Personne ne peut vous reprocher d’être les responsables du statu quo. La situation actuelle est moins due à une jeunesse irresponsable qu’à la démission de ceux ayant la charge de la socialiser, c’est-à-dire de lui inculquer les valeurs nécessaires à la bonne conduite et aux convenances sociales. De cela, nous sommes tout à fait conscients. La désorientation de la jeunesse n’est que la résultante normale et fatale d’une non prise en charge, voulue ou non, de ses étapes d’évolution et de ses motivations.

Le résultat est que vous êtes pris entre une quasi absence de repère ou de référence sur le plan local et le foisonnement virtuel d’une forme de production audiovisuelle (musique, cinéma) mondialisée dont le contenu invite plutôt à la misogynie, le sexisme, la facilité etc., Nous nous enlisons aujourd’hui dans une sorte de délire où les médias ne saisissent plus leur portée éducationnelle, et nous branchent sur une réalité virtuelle asynchrone à notre vécu, singée malheureusement par la plupart de nos artistes locaux.

Nous croyons que cet esprit de facilité et cette délectation évidente de la trivialité prédominant chez les jeunes s’expliquent en partie par le fait que c’est bien cette image que notre média impose. Une <> issue des puissances économiques et industrielles dont le cadre de vie se diffère fondamentalement du nôtre.

Un peu de réflexion ferait comprendre que le pendant de cette réalité virtuelle, dans ces pays, est toujours un système économique, infrastructurel et éducatif solide ; ce que nous n’avons pas chez nous. Il est donc évident que nous faisons d’une réalité virtuelle, superficielle et d’ailleurs périphérique pour les autres, notre propre réalité. Nous devenons les consommateurs forcés d’une sorte de production qui dévie notre regard de ce qui devrait être notre vocation, à savoir notre implication sans borne dans la lutte sociale, économique et politique du pays.

inféoder dans cette lutte – tout compte fait, pluridimensionnelle.

Si ces lignes contribueraient d’une façon ou d’une autre à un boycottage consenti de l’inculture qui envahit notre quotidien depuis plusieurs années, nous estimerions que notre but est en partie atteint.

Nous terminons avec l’espérance de toucher quelques un d’entre vous sur la grande nécessité de vivre à la dimension de leur vocation citoyenne ; ce qui implique des actes qui cadrent à la vision d’une meilleure société pour demain.

Marc-Cauvin Plaisir
Jemps Charles
Harold Arthur
Mardoché Lindor
Sémy Nonor
Alberto Charles
Judson Seulement
Emmanuel Louis-Jacques
Harold Érié
Max Raymond Junior
Donald Noëlsaint
Patrice Djen S. Mervil Estiverne



Articles connexes


Afficher plus [1175]