S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïti: un pays englué dans une crise politico sécuritaire : quel avenir ?

Haïti: un pays englué dans une crise politico sécuritaire : quel avenir ?



Je suis outré et horrifié au plus haut point par le niveau d'insécurité à Haïti.

Comment ce pays jadis prospère a-t-il pu sombrer dans les méandres de l'insécurité chronique? Expliquez-moi, je veux absolument comprendre.

Dans les grandes villes du pays telles Port-au-Prince, Cap-Haïtien ou Pétion-ville pour ne citer que celles-ci, les gens se font descendre en pleine rue ou même chez eux pour des raisons différentes les unes des autres, mais tout aussi banales les unes que les autres.

Cette situation qui a provoqué la panique totale a eu de graves conséquences sur le pays qui s'est vu classé dans une liste rouge des pays de « non droit ».

Quoi de plus logique que cela ait directement influé sur l'économie nationale, car l'ancienne perle des Caraïbes est actuellement le deuxième pays le plus pauvre au monde.

Que quelqu'un vienne et m'explique ce déclin brutal, je ne supporte plus cette misère.

Pourquoi la plupart des jeunes se sont-ils adonnés à des actes criminels? Mon coeur saigne, oui il saigne, car
Ne dit-on pas que la jeunesse est le fer de lance de la nation?

J'en ai marre de voir des enfants pleurer la mort de leurs parents, ou de voir des parents enterrer leurs enfants.

Comment se fait-il que mes chers compatriotes aient oublié que le pilier de tout développement dans un pays est la stabilité politique et sécuritaire ?

Devrait-on pointer du doigt quelques hauts cadres du pays qui se sont servis de la vulnérabilité des défavorisés pour troquer leur avenir en leur offrant des armes en guise d'un travail décent? Ou qui ont bafoué l'avenir des jeunes en les exposants chaque jour au danger?

Ne nous voilons pas la face, aucun investisseur, du pays ou de l’étranger, n'accepterait d'investir dans un pays où règne l'insécurité.

L'incompétence ou la corruption dans un gouvernement ne devrait pas représenter un motif pour permettre aux jeunes de vaquer librement dans des activités malhonnêtes, mais bien au contraire, elles devraient être une source de motivation pour se battre afin d'obtenir un changement profond et durable.

Chers jeunes! cessez de vous entretuer, unissez vos forces et vos intelligences pour sortir votre chère patrie dans le gouffre où il se trouve.

Il est temps de redorer l'image d'Haïti à l'étranger et cela sera possible seulement avec une jeunesse consciente des enjeux qui l'attend. Aucun défi n'est insurmontable, avec un peu de volonté, on peut aisément faire abstraction de la violence armée, et quand on l'aura fait, Haïti arborera alors avec fierté sa lettre de noblesse d'autrefois et... en mieux.

Oui, on peut faire une révolution contre une dictature, sans violence et la réussir. Le cas de l'Algérie en Afrique n'est-il pas un bon exemple?

Les jeunes doivent résister à la tentation de gagner l'argent facilement, car Haïti a des terres fertiles et un bon climat, le pays a un potentiel touristique sous-exploité et une culture exceptionnelle à vendre à l'Internationale. Lancez-vous dans cette aventure quoique difficile, mais pas impossible, et le succès sera certainement au rendez-vous.

Bravo et courage à tous mes frères et soeurs qui ont hâte que le pays sorte de son inertie, de son coma socio- politico économique et surtout que l'on se lève enfin avec l'objectif de faire face au monde entier avec le poing levé.

S’impliquer ou périr !

Mardochée Sheldens NICOLAS

Juriste

msheldensnicolas@gmail.com





Articles connexes


Afficher plus [1344]