S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Insécurité: le docteur Jude Bazar dénonce l'inaction de l'Etat

Insécurité: le docteur Jude Bazar dénonce l'inaction de l'Etat



Des discours fusent de toute part pour expliquer, voire justifier, sans pour autant cautionner, l’insécurité actuelle. En tant que jeune professionnel, je crois que je peux en toute humilité donner mon point de vue sur le débat qui agite la société.

Dans mon analyse, je suis parvenu à la conclusion que toutes les dérives qui entravent la marche du pays vers le développement réel sont le résultat de l’exclusion de la majorité et l’inaction de l’État qui a pour devoir de garantir l’effectivité des droits fondamentaux par l’accès aux services publics pour tous.

Fort de ce constat, voilà ma position :

Il est clair que tous les secteurs du pays, notamment le secteur professionnel, sont touchés de plein fouet par les exactions des groupes armés qui font la loi un peu partout sur le territoire national, et conséquemment les réactions, les dénonciations, les condamnations ne se font jamais attendre. Notre force de déploration est sans mesure. À mon sens, nous devrions utiliser cette même énergie pour :

– Élaborer un projet de société pour redéfinir la marche du pays à court, long, moyen termes.

– Mettre en place des mécanismes d’inclusion au profit des personnes œuvrant dans le secteur informel afin de leur garantir une protection.

– Inciter tout professionnel détenant un savoir dans un domaine quelconque à aller vers les nécessiteux pour leur apporter la lumière nécessaire à leur évolution, tout en respectant leurs connaissances pratiques.

– Mettre sur pied un espace d’encadrement des nouveaux jeunes professionnels pour leur garantir une intégration concrète et un revenu décent digne de leurs efforts et responsabilités.

Ceci étant dit, médecin de formation, je crois qu’il faut renforcer l’organisation du métier (la médecine) pour ne pas agir ou réagir dans le conjoncturel seulement, mais aussi, et surtout poser des actions aptes à modifier le structurel.

L’avenir est à notre portée. Canalisons toute cette énergie pour le bien commun !

Dr Jude BAZAR




Articles connexes


Afficher plus [1745]