S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïtiens-Américains pour Biden/Harris, pourquoi faire ?

Haïtiens-Américains pour Biden/Harris, pourquoi faire ?



Un groupe de citoyens haïtiens, d’Haïtiens-Américains et d’organisations haïtiennes s’étaient regroupés dans une plateforme de soutien à la candidature de Joe Biden face à Donald Trump à l’élection présidentielle des États-Unis. Ernst Vilsaint, l’ex-député de Port-au-Prince (2000-2003), résidant actuellement aux États-Unis, président de l’association VOIHLA (Voice of Haitians living Abroad) avait composé une chanson en la circonstance. La vidéo du musicien avait fait le tour des réseaux sociaux.

Mais Ernst Vilsaint n’est pas à l’origine de ce mouvement. Des initiateurs de renom de la communauté haïtienne des USA - et non des moindres - ont impulsé ce mouvement. Parmi eux, on compte Docteur Josué Renauld, président de New England Human Right Organization. responsable de la plateforme dans le Northeast des USA et le docteur Jerry Moncœur, qui la représentait dans l’État de la Floride. On y retrouvait d’autres personnalités telles que l’ex-sénatrice Nadia Mondésir qui coordonnait les actions, M. Jean-Gary Astrel, pour les relations publiques, qui avait fait un gros travail de sensibilisation et de mobilisation au niveau des médias et des citoyens américains d’origine haïtienne, l’ex-magistrat Evrard Lobard, le pasteur Jean Maurice, et de nombreux jeunes Haïtiens-Américains qui sont nés ou arrivés très jeunes sur le sol américain, etc.

Même si cette initiative avait été critiquée par certains Haïtiens qui mettent les démocrates et les républicains dans le même panier, elle en valait quand même la peine. Ernst Vilsaint pense même que la victoire de Biden/Harris à la Maison Blanche est l’étape nécessaire pouvant ouvrir le chemin aux récompenses attendues pour le soutien apporté aux candidats démocrates à tous les niveaux.

La plateforme avait remis une feuille de route contenant les revendications des Haïtiens aux responsables démocrates durant la campagne électorale. Les Haïtiens savent qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre leurs objectifs, c’est-à-dire qu’ils doivent se battre âprement pour que le président Joe Biden, la vice-présidente Harris et leur équipe dans laquelle on retrouve des personnalités d’origine haïtienne bien placées, leur renvoient l’ascenseur. Si la politique est du donnant/donnant, il faut savoir construire un rapport de force intelligent et constructif pour obtenir gain de cause.

Différentes raisons ayant un lien avec les Haïtiens vivant aux États-Unis et la République d’Haïti avaient motivé les membres de la plateforme. La première est le fait que l’ex-président américain Donald Trump d’avoir traité Haïti de « shithole country ». « Mais en dehors de l’insulte, les revendications sont profondes et nécessaires », estime le Docteur Josué Renaud. D’abord, les titulaires du TPS (Temporary protected status) attendent une régularisation définitive de leur situation. 55 000 personnes environ sont concernées. Le président Trump avait refusé de renouveler « l’autorisation de rester » et avait même commencé à expulser quelques dizaines d’entre eux en Haïti, allant même jusqu’à interdire la scolarisation des enfants dont les parents sont en situation irrégulière.

Le candidat Joe Biden avait promis de revoir ce dispositif durant sa campagne. Le Docteur Jerry Moncœur espère que le candidat, devenu président, tiendra parole. Mais les membres de la plateforme sont conscients que les démocrates sont toujours plus favorables à la régularisation des illégaux que les républicains et estiment naturel de tenter quelque chose qui puisse donner espoir à nos compatriotes vivant dans l’angoisse d’une déportation dans l’enfer d’Haïti où règnent la violence et la misère.

Même si la plateforme s’est dissoute d’elle-même après les élections, ses anciens membres vont entamer la deuxième phase car « les revendications ne s’arrêtent pas aux portes des États-Unis ni aux élections américaines », mentionne Madame Nadia Mondésir, qui en était coordonnatrice. Dans le volet d’Haïti, on regroupe tout ce qui est violations des droits de l’Homme : la répression et les violences d’État et des gangs (viols, massacres des habitants dans les quartiers populaires, assassinats ciblés des personnalités publiques et journalistes, etc.), les élections non tenues, l’Exécutif gouvernant par décret en violation de la Constitution, etc. ce sont là des sujets dont ils auront à discuter avec les responsables démocrates.

Là aussi, les plus sceptiques n’oublient pas que le régime PHTK est arrivé au pouvoir en 2011 durant la présidence de Barack Obama et par la volonté de deux démocrates, Monsieur et Madame Bill et Hillary Clinton. Les membres militants en sont conscients et savent aussi que tout n’est pas gagné d’avance et qu’ils doivent continuer à dialoguer avec les responsables politiques démocrates pour qu’ils soutiennent la volonté du peuple haïtien de pouvoir choisir lui-même les dirigeants qu’il aura votés. Ils pensent même qu’il existe une lueur d’espoir dans le fait que des sénateurs démocrates avaient invité des activistes de l’organisation « Nou Pap Dòmi » au Congrès des États-Unis pour exposer la situation catastrophique d’Haïti.

Pour l’heure, la majorité de la population ne souhaite pas aller aux urnes dans des élections organisées par ce régime et revendique un gouvernement de transition, observe l’ex-député Ernst Vilsaint. Pour celui-ci, c’est le sujet le plus fondamental dont les leaders de la communauté auront à discuter avec le gouvernement de Biden/Harris en vue d’avoir son appui.

Sergo Alexis




Articles connexes


Afficher plus [1745]