S'identifier Contact Avis
 
36° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Haïti face à l’intelligence artificielle

Haïti face à l’intelligence artificielle








Même si le futur est impossible à prédire exactement, nous vivons à une époque où les hommes cherchent à suppléer l’intelligence humaine par l’intelligence artificielle, une démarche qui soulève de nombreuses interrogations et augmente nos incertitudes par rapport à la réalité de demain. Actuellement, dans d’autres sociétés, il existe des robots qui font le ménage, transportent des personnes, désamorcent des bombes, construisent des prothèses, secondent des chirurgiens, fabriquent des produits, divertissent, enseignent etc. Au regard de ces propensions, ne serait-il pas légitime de nous poser cette question en Haïti : où en sommes-nous après 215 ans d’indépendance ?

Les hommes et femmes des autres contrées cherchent à se libérer des méthodes manuelles qui s’avèrent très difficiles pour eux, à augmenter la productivité, à être plus en santé par le truchement d’une intelligence artificielle qui s’inspire des processus cognitifs humains ; ils arrivent à la perfection des techniques qui conduisent à l’élaboration d’algorithmes d’apprentissage-machine qui permettent aux ordinateurs d’accumuler des connaissances et de se reprogrammer automatiquement à partir de leurs propres expériences.

C’est quoi l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle, souvent abrégée avec le sigle IA, est définie par l’un de ses créateurs, Marvin Lee Minsky, comme :” la construction de programmes informatiques qui s’adonnent à des tâches, pour l’instant, accomplies de façon plus satisfaisante par des êtres humains, car elles demandent des processus mentaux de haut niveau tels que: l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement critiqué. “ Elle est une discipline scientifique, qui s’intéresse au traitement des connaissances et au raisonnement afin d’offrir à une machine les mêmes capacités que l’homme en matière d’intelligence.

Où sommes-nous par rapport à cette tendance mondiale ?

Pendant que la quatrième révolution industrielle cherche à provoquer une révolution culturelle et transformer le futur, nous continuons à alimenter les plaies béantes de la corruption, de l’insécurité, de la mauvaise gouvernance et de la dégradation de l’environnement. Les progrès en matière d’intelligence artificielle sont tellement spectaculaires, des ordinateurs et robots sont capables d’apprendre à améliorer leur travail et même de prendre des décisions par le biais d’un algorithme. Qu’attendons-nous pour changer de paradigme ? Comment devrons-nous nous adapter à un monde où bientôt les capacités mentales des individus dépendront des machines ? Devra-t-on attendre l’explosion du transhumanisme pour agir différemment et pour le bien-être de tous ?

L’hybridation de l’homme et de la machine est déjà une réalité. Corriger les inégalités et la défectuosité de la nature est l’objectif premier de cette tentative avec la promesse d’atteindre un jour l’immortalité grâce à l’intelligence artificielle. Avons-nous pensé à améliorer les conditions de vie de notre population pendant que les autres veulent trouver l’immortalité et marquer une rupture avec l’Homo Sapiens ?

L’intelligence artificielle commence à impacter dans tous les secteurs et s’apprête à changer les métiers que nous connaissons aujourd’hui. La création et la mise en oeuvre des systèmes d’intelligence artificielle sont de plus en plus sophistiquées et se font à une échelle croissante. Elle peut mener à des changements sur le plan politique et dans d’autres domaines. Pourquoi est-on si en retard par rapport aux avancées scientifiques et technologiques qui peuvent transformer notre vie ?

L’heure est venue de laisser la pratique des pneus enflammés à longueur de journée et des guerres fratricides qui nous engloutissent davantage dans le chaos. En novembre dernier, Frédérique Vidal et Mounir Mahjoubi, respectivement ministre et secrétaire d’Etat au numérique en France ont présenté à Toulouse le plan d’investissement de 665 millions d’euros dans ce secteur sans compter l’Allemagne qui a récemment annoncé un investissement de trois milliards d’euros pour l’intelligence artificielle.

A-t-on, dans la dernière loi de la finance, une rubrique liée au développement scientifique, technologique et à l’ingénierie ?

Il est impératif de se questionner sur la façon dont on gère la cité. Aujourd’hui, il n’est plus question de considérer le développement en dehors des avancées technologiques. L’intelligence artificielle est un sujet incontournable, car, elle envahit le quotidien en l’alimentant, par son développement rapide, d’espoirs, de fascination et d’idées. Son application et son accroissement dans notre milieu nous aideront à surmonter rapidement nos maux, car elle intervient dans tous les domaines de la vie.

La jeunesse de ce pays réclame un changement profond qui peut chambarder les pratiques désuètes, un souffle qui peut dynamiser la société dans laquelle elle évolue. Elle n’a plus envie d’aller vivre ailleurs sur des terres qui trahissent sa réalité. Elle désire satisfaire sa curiosité, réveiller ses talents en sommeil et innover, car le nouveau monde commence à s’installer. Même si nous vivons dans un pays en voie de développement, il n’en demeure pas moins vrai qu’il y existe des esprits de découverte et d’invention aussi bien qu’ailleurs.

Nous avons raté les grandes dates de l’histoire, ne ratons pas l’intelligence artificielle. Jusqu’à date, la connaissance d’exemples de l’utilisation de l’intelligence artificielle en Haïti est restreinte. L’implémentation des cours théoriques et pratiques d’Intelligence artificielle dans le cursus académique et universitaire, développer des prototypes nous seraient grandement utile pour nous accompagner sur la voie du développement. Microsoft a inauguré une école d’intelligence artificielle dans son campus d’Issy-les-Moulineaux, près de Paris l’année dernière. Et nous, qu’attendons-nous pour emboiter le pas ? Quand commencerons-nous notre révolution technologique ?

Jeff Valbrun (Influencer)



Articles connexes


Afficher plus [1021]