La BNDA s’installe dans son nouveau siège social à Pétion-Ville

La Banque Nationale de Développement agricole (BNDA) qui a lancé ses opérations officielles en juin 2021 a organisé une journée portes ouvertes le lundi 21 février 2022 dans son nouveau local sis à la rue Moïse à Pétion-Ville.

De hauts fonctionnaires de l’État, économistes, financiers, banquiers, organisations internationales évoluant dans le financement du secteur agricole, la presse spécialisée et d’autres professionnels ont répondu à l’invitation du Conseil d’Administration de la BNDA qui souhaitait leur exposer la mission et l’ensemble des activités de la banque. C’est Faude Joseph, Président du Conseil d’Administration qui s’est chargé de prendre la parole par-devant un pool de journalistes issus de plusieurs médias de la capitale pour expliquer notamment les avancées de la banque.

Développer le secteur agricole haïtien par le financement adapté de toute sa chaîne de valeur en vue de le rendre rentable, productif et performant et promouvoir la finance inclusive par l’accès aux services financiers de base au plus grand nombre évoluant en milieu semi-urbain et rural sont les missions principales de la BNDA. « Devenir le principal partenaire financier des acteurs de la chaîne de valeur du secteur agricole en vue d’assurer la sécurité alimentaire et le bien-être de la population », telle est la vision de la banque défrichée par le numéro un du Conseil.

Comme modèle d’affaires, la BNDA, par souci de proximité, installe son personnel de crédit dans des Bureaux agricoles communaux (BAC), structure attachée au Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de Développement rural (MARNDR). Dans un partenariat avec la Banque Nationale de Crédit (BNC), la BNDA utilise son réseau pour les opérations de caisse (décaissement et remboursement). Pour s’assurer de la qualité du service, des officiers de crédit agricole, tous de jeunes agronomes formés en technique d’évaluation et d’analyse de crédit, et des supports administratifs également formés en service à la clientèle et décaissement de crédit, constituent la force de vente de la banque. 

La BNDA, évoluant dans le financement privé du secteur agricole, prend en compte toute la chaîne de valeur agricole et offre un crédit adapté aux besoins du secteur. Production, élevage, transformation, commercialisation et équipement constituent l’éventail de produits offerts aux acteurs du secteur agricole et toute sa chaîne de valeur.

Notons que la BNDA compte actuellement 42 employés, 559 clients actifs, 63,8 millions de gourdes de portefeuille et 700 millions de gourdes sur un capital de 1 milliard prévu au lancement de l’institution. Croix-des-Bouquets, Petit-Goâve, Mirebalais, Pont-Sondé, Gonaïves, Port-de-Paix, Saint-Raphaël, Fort-Liberté, Fonds-des-Nègres, Jérémie, Torbeck et Marigot constituent les points de service actuels de la BNDA.

En guise de perspectives, la banque qui entend participer au développement de la chaîne de valeur agricole en Haïti espère ouvrir son capital à hauteur de 49% dans le but d’assurer sa pérennité par une meilleure assise financière à travers des fonds propres. Par la suite, la BNDA entend augmenter son capital en vue de se doter de plus grands moyens pour une meilleure pénétration de marché. Et, ladite banque envisage dans un futur proche de s’ouvrir vers de nouveaux métiers sans perdre de vue sa mission première.

Godson Lubrun

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES