RTPacific Contact Avis
 
26.83° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Fin des examens de la neuvième année

Fin des examens de la neuvième année



Fin de la troisième et dernière journée des épreuves de la 9e année fondamentale ce mercredi 21 juillet 2021 dans un contexte difficile. 189 568 candidats étaient attendus à ces examens sur tout le territoire national. Au centre d’examen se trouvant au Lycée national de Pétion-Ville qui recevait environ 520 candidats, les épreuves de la neuvième année fondamentale se sont bien déroulées. Par ailleurs, les candidats du baccalauréat sont attendus du 26 au 29 juillet 2021.

Dans un contexte sécuritaire très fragile, marqué par le Coronavirus, des luttes entre les acteurs politiques pour le pouvoir, les candidats en neuvième année fondamentale ont composé pour la dernière journée ce mercredi 21 juillet 2021, en mathématiques et en espagnol. D’après Ronald Alva, l’un des responsables du centre d’examen se trouvant au Lycée national de Pétion-ville, les épreuves se sont déroulées sans incident et ont été à la portée des candidats. Si le responsable a souligné, d’une part, quelques rares absents aux examens, d’autre part, il a plaidé pour un nouveau système éducatif qui répond aux besoins du pays.

Selon M. Alva, les autorités éducatives doivent organiser des formations complémentaires à temps pour les professeurs en vue d’une adaptation à de nouvelles techniques. Les écoles doivent être construites selon les normes pour recevoir les élèves. Il aussi plaidé pour les cantines scolaires. Selon lui, l’éducation est impossible sans la nourriture. « La pauvreté (misère) a aussi un impact sur l’éducation dans le pays », a-t-il fait savoir tout en plaidant pour environnement sécurisé pour les élèves. « La question sécuritaire, dit-il, est primordiale pour tout le monde ».

« L’assassinat du 58e président de la République a eu des effets sur moi. Cependant, la vie doit continuer », a confié une jeune candidate tout en indiquant qu’elle a été satisfaite des épreuves et de son déroulement. Pour elle, les autorités gouvernementales doivent faire tout leur possible afin de rétablir la sécurité dans le pays. De son côté, un autre candidat a expliqué qu’il a dû mettre de côté l’assassinat du chef de l’État afin de se concentrer sur les examens. Pour l’ensemble de ces trois jours, il estime qu’il a bien composé en dépit de l’examen de mathématiques qui n’a pas été vraiment à sa portée. Par ailleurs, il invite les acteurs politiques à se mettre ensemble pour le bien-être du pays.

Notons, selon le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), qu’il a été décidé de reporter au lundi 2 et au mardi 3 août les deux dernières journées d’examens pour les Écoles normales d’instituteurs (ENI) et les Centres d’éducation familiale (CEF) qui devront avoir lieu les 22 et 23 juillet. Quant aux examens du Baccalauréat (secondaires traditionnel et rénové, philo et S4) et la tenue de l’épreuve anticipée de français S3, ils sont maintenus du 26 au 30 juillet 2021.

Une nouvelle équipe gouvernementale a pris la tête du pays, le mardi 20 juillet 2021 avec comme ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Marie Lucie Joseph.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [8102]