RTPacific Contact Avis
 
26.23° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Beaucoup d’hommages au président Jovenel Moise

Beaucoup d’hommages au président Jovenel Moise



C’est le pays tout entier qui s’incline devant la dépouille du président Jovenel Moise, assassiné en sa résidence privée dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier. Des cérémonies d’hommages sont organisées de part et d’autre dans le pays pour honorer la mémoire du 58e président d’Haïti.

Il a fallu la mort pour savoir combien le président Jovenel Moise, crapuleusement assassiné, a été apprécié par plus d’un au sein de la société haïtienne. L’homme, qui a été l’objet de toutes les ironies durant ces dernières années au pouvoir, a bénéficié d’une sympathie profonde de la frange de la population qui tente de s’identifier en lui. Que ce soit du côté du gouvernement haïtien et dans les collectivités territoriales, le pays, ému, pour salue la mémoire du 58e président de la République d’Haïti.

Peu avant la prise de fonction du Premier ministre Ariel Henry, le gouvernement intérimaire de Claude Joseph a tenu, le mardi 20 juillet, à honorer la mémoire du chef de l’État, parti pour l’Orient éternel. Dans les Jardins du MUPANAH, des membres du gouvernement et d’autres sympathisants ont rendu un vibrant hommage à Jovenel Moise. Plusieurs collaborateurs proches du président Moise ont défilé pour parler de leur expérience avec cet homme qui a été dans une solitude totale quelques minutes avant son assassinat.

Claude Joseph, le ministre des Affaires étrangères, a relaté ses relations étroites avec la famille du défunt président. Il a évoqué des complicités entre eux. « À l’instar du père fondateur de la patrie, le président Jovenel Moise savait qu’il allait partir », a dit celui qui a été hissé au poste de Premier ministre par le chef de l’État. Pour Claude Joseph, désormais, il y a le jovenelisme qui prend chair dans le pays ; cette volonté de combattre les oligarques corrompus du pays.

Pour le conseiller spécial du président Jovenel Moise, Guichard Doré, depuis avant le 7 juillet, on a déjà assassiné le caractère de Jovenel Moise avec des mensonges de toutes sortes sur lui. Il croit que c’est un homme qui était en dialogue permanent avec l’histoire. « J’ai vu un homme déterminé qui a juré de ne pas trahir le peuple, puisqu’il vient de la paysannerie », a expliqué M. Doré, insistant que Jovenel Moise était en dialogue perpétuel avec l’histoire à travers les dossiers touchés. Il a décrit la sensibilité du défunt pour les personnes marginalisées du pays vivant dans les zones rurales.

Entre autres, dans la grande majorité des communes du pays, les maires ont mis disponible un registre de condoléances en l’honneur du chef de l’État assassiné. Cette activité est aussi organisée dans les représentations diplomatiques du pays pour honorer la mémoire du président.

L’homme qui a propulsé Jovenel Moise à la magistrature suprême de l’État, l’ancien président Joseph Michel Martelly, a lui aussi honoré la mémoire de la victime dans un message préenregistré. Il a exprimé ses douleurs suite à la mort tragique de l’homme surnommé « nèg bannan n nan ». Il a expliqué qu’il n’était pas allé le chercher dans les champs pour mourir ainsi.

Entre autres, déjà, les partis de l’opposition étaient les premiers à saluer le départ de Jovenel Moise. Même s’ils ont été ses opposants, ils ne souhaiteraient pas voir partir un chef d’État de cette façon aussi humiliante et tragique. Tout comme de nombreux secteurs de la société, les opposants réclament une enquête internationale afin que lumière soit faite sur cet acte qui, une fois de plus, avilit le pays.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [8102]